Au Royaume-Uni aussi, les chiffres ne sont pas bons. C'est pour cette raison que les bars et les pubs doivent fermer depuis ce mercredi à Liverpool, une ville où le virus circule activement et où les mesures mises en place sont les plus drastiques du pays. 

Ce mardi soir était donc la dernière occasion pour les fêtards de se retrouver. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils n'avaient pas l'intention de rentrer chez eux, malgré la fermeture obligatoire dès 22h. Des dizaines de jeunes étaient amassés devant les pubs dans le quartier animé de Concert Square. Pas besoin de porter de lunettes pour voir que la distanciation sociale n'était pas respectée et qu'ils étaient peu nombreux à porter un masque.

Dès lors, la police de Merseyside est intervenue pour disperser la foule, expliquant que cela avait été fait rapidement. Interrogé par SkyNews, un médecin urgentiste s'est dit "dégoûté" face à ces images. "Ils n'en ont rien à faire que des gens meurent. Cela fait mal au coeur de voir ça."