Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Cinq avions de l'aéroport de Narita, près de Tokyo, n'ont en tout cas pas pu partir à l'heure. Ceci, en raison... d'une tortue. Le petit animal se mouvait tranquillement sur l'une des pistes d'atterrissage de l'aéroport, révèle The Guardian.

Selon plusieurs médias, la présence de la tortue a été notée par le pilote d'un avion qui s'apprêtait à décoller. Il a donc aussitôt appelé le contrôle de la circulation aérienne qui a envoyé un agent sécuriser la zone. "Il a retiré l'animal et a ensuite vérifié la piste longue de 4.000 mètres à la recherche d'autres objets étrangers", apprend-on.

En tout, ce sont cinq vols qui ont dû être retardés. Heureusement pour les passagers, ils ont pu décoller à peine 15 minutes après le début de cette histoire rocambolesque.

De leurs propres aveux, les employés doivent parfois retirer des chats, des chiens ou des lapins, c'est la première fois qu'ils avaient à faire à une tortue. 

Comble de l'histoire, l'un des avions retardés - celui de All-Nippon Airways - avait le fuselage décorés de tortues marines, afin de célébrer la nouvelle liaison avec Hawai où ces animaux sont sacrés. La bête a-t-elle été attirée par les images de ces congénères? Nul ne pourra jamais le dire...