Les Etats membres de l'UE, la Commission et le Parlement européen ont finalisé jeudi une nouvelle législation qui doit mettre fin aux abus de position dominante des géants du numérique, a annoncé sur Twitter la présidence française du Conseil de l'UE. 

Après plusieurs mois de négociations, un "accord" a été trouvé entre les institutions européennes au sujet du Règlement des marchés numériques (Digital Markets Act, DMA) qui doit imposer aux Gafam - Google, Apple, Meta (Facebook), Amazon et Microsoft - une série d'obligations et d'interdictions permettant d'endiguer des pratiques anti-concurrentielles.