L'installation est cependant considérée comme bien protégée. Le Hamas continue de lancer des roquettes en direction de l'État hébreu, tandis que l'aviation israélienne a multiplié les frappes dans la bande de Gaza contre des positions du mouvement islamiste.

De nouvelles attaques à la roquette ont commencé mercredi après-midi sur des villes israéliennes, notamment Beersheva, Ashkelon et Ashdod.

La flambée de violences entre le Hamas et Israël fait suite à plusieurs jours de heurts à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville illégalement occupé et annexé par Israël, selon le droit international. Ces affrontements ont fait des centaines de blessés en plusieurs jours.

Israël et le mouvement islamiste Hamas se dirigent vers une "guerre à grande échelle", a prévenu mardi soir l'émissaire de l'Onu pour le Proche-Orient Tor Wennesland, appelant les parties à mettre fin "immédiatement" aux affrontements.