La jeune femme de 26 ans, qui travaille pour l'armée américaine, était sortie pour faire la fête avec ses amis et collègues alors qu'elle attendait les résultats de son test de dépistage. Elle revenait de Grèce et avait un mal de gorge. 

Une enquête a été ouverte par le procureur de Munich et la jeune femme risque jusqu'à 10 ans de prison pour ne pas avoir respecté les mesures sanitaires en vigueur. Au moins 23 personnes ont été infectées et plus de 700 personnes auraient été exposées au virus à cause d'elle.

Les faits se sont déroulés dans un centre de loisirs de l'armée américaine, l'Edelweiss Lodge and Resort, au sein duquel la jeune femme travaillait. L'Edelweiss Lodge and Resort est réservé aux membres de l'armée américaine, à leurs familles et aux vétérans. Avant d'obtenir les résultats de son test, elle aurait continué à travailler, servant les clients et le personnel au bar et organisant même une conférence à propos de la prévention de la propagation du coronavirus.

La jeune femme aurait également fait la fête en attendant les résultats de son test, alors qu'elle avait un mal de gorge. Selon le Daily Mail, qui s'est procuré un SMS envoyé par la jeune femme à ses collègues, elle aurait remercié ses amis d'être venus à sa "corona party", avant de déclarer : "Je ne savais pas que j'avais le corona quand nous sommes sortis".

Face à ce cluster, l'hôtel a depuis fermé ses portes. Mardi, le nombre total d'infection dans la ville était de 59, dont 25 membres du personnel de l'hôtel.