Le patient infecté par le coronavirus chinois et hospitalisé à Bordeaux se trouve dans un état "stable et rassurant", a indiqué lundi l'équipe médicale du CHU de Bordeaux où cet homme de 48 ans est hospitalisé depuis jeudi.

"L'état du patient est stable et rassurant" mais présente une situation comparable à celle du moment de son admission, "toux intense, soutenue, inconfortable et invalidante" ainsi que "fatigue et fièvre", a indiqué devant la presse le Pr Denis Malvy, responsable de l'unité maladies tropicales et du voyageur du CHU Pellegrin.

Le médecin, qui s'exprimait au côté de responsables du SAMU et de l'Agence régionale de Santé (ARS), a ajouté que l'homme reçevait des antipyrétiques (qui luttent contre la fièvre) mais n'avait jusqu'à présent pas eu besoin d'oxygène.

Son état actuellement "n'est pas un facteur ou un critère d'alarme", a-t-il insisté, "nous continuons à le surveiller sur le plan clinique, biologique et radiologique".

"On sait qu'il faut être vigilant au terme d'une semaine après le début de la maladie (...) nous sommes en train de passer ce cap-là, les quatre jours qui viendront nous diront où nous en sommes".

Le patient d'origine chinoise, conseiller commercial dans le monde du vin, avait "consulté extrêmement rapidement" jeudi un cabinet bordelais de SOS Médecins après un retour de Shanghaï via l'aéroport Charles-de-Gaulle puis Bordeaux-Mérignac.

Le directeur de l'ARS (Agence régionale de santé) Michel Laforcade a précisé que six "personnes contact" avaient été identifiées à ce jour.

Deux présentaient un risque faible et ont repris leur vie courante. Présentant au contraire un risque élevé, quatre personnes -- deux mères de famille qui amenaient leurs enfants au cabinet de SOS Médecins -- ont été priées de rester confinées pendant 14 jours.

Trois cas de cette pneumonie virale ont été confirmés en France sur des voyageurs récemment rentrés de Chine, qui vont toutes bien, selon samedi le directeur général de la santé Jerôme Salomon.

En Chine, au moins 80 personnes sont mortes après avoir été infectées.

Pour l'heure, 13 pays et territoires ont annoncé des cas de contamination par le coronavirus depuis sa propagation en décembre à partir de la ville chinoise de Wuhan.