le "nombre réel" de personnes infectées en Espagne "dépasse les trois millions"

Le "nombre réel" de personnes infectées par le Covid-19 en Espagne depuis le début de la pandémie "dépasse les trois millions", a affirmé vendredi le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez.


Dans une déclaration télévisée consacrée aux mesures contre le Covid-19, il a rappelé que l'Espagne avait officiellement dépassé cette semaine le cap du million de cas de nouveau coronavirus. Mais "le nombre réel de personnes infectées dépasse déjà les trois millions de nos compatriotes", a-t-il affirmé, expliquant cette énorme différence par le fait que la proportion de personnes positives détectées était très faible au début de la pandémie.

En outre, les autorités régionales de Madrid ont annoncé vendredi l'interdiction à partir de samedi des réunions entre minuit et 6h00 du matin, alors que plusieurs régions espagnoles souhaitent imposer le couvre-feu pour freiner la pandémie de Covid-19.

L'objectif de la région autonome de Madrid est d'imposer une "réduction drastique de l'activité sociale", a déclaré le responsable de la santé au sein du gouvernement régional de Madrid, Enrique Ruiz Escudero.

Bars et restaurants devront fermer à minuit et n'auront plus le droit d'accepter de clients après 23h00.

Cette annonce intervient alors que l'état d'alerte, une mesure d'exception décrétée il y a deux semaines par le gouvernement central pour permettre le bouclage partiel de la capitale, prendra fin samedi après-midi.

Parallèlement, la région de Castille-et-Leon a d'ores et déjà annoncé qu'elle imposerait un couvre-feu à ses habitants à partir de ce week-end et le président de la région de Valence a indiqué qu'il ferait de même dans les prochains jours.

Encore plus de 11.000 nouvelles contaminations en 24 heures en Allemagne

Pour le deuxième jour consécutif, plus de 11.000 nouvelles infections corona ont été diagnostiquées en Allemagne en 24 heures, a rapporté vendredi le radiodiffuseur public ARD en citant des chiffres de l'Institut Robert Koch (RKI). Plus précisément 11.242 nouvelles infections ont été enregistrées en Allemagne, selon le RKI.


Ce nombre, selon l'ARD, est comparable au record de jeudi: 11.287. Vendredi dernier, 7.334 nouvelles infections avaient été enregistrées.

Selon les derniers chiffres, au moins 403.291 personnes en Allemagne ont déjà été infectées par le coronavirus.

En 24 heures, 49 autres personnes sont mortes du Covid-19. Depuis le déclenchement de la pandémie, l'Allemagne a enregistré 9.954 décès.

Jeudi, le taux de reproduction était de 1,11 contre 1,09 mercredi. Cela signifie que dix personnes infectées contaminent environ onze autres personnes.

Premier jour depuis six mois avec moins de 50 morts au Pérou

Pour la première fois depuis six mois, le Pérou a enregistré moins de 50 morts dus au Covid-19 jeudi, alors que le nombre des contaminations et des décès baisse lentement. Le nombre de cas confirmés s'élève à 879.876, avec 2.991 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, et 47 décès supplémentaires, pour un total de 33.984 morts selon les chiffres du ministère de la Santé.

Après la fin du confinement obligatoire qui a duré plus de 100 jours le 1er juillet, la situation s'est aggravée, avec un record de 277 morts le 13 août.

Depuis, les chiffres baissent lentement, et au mois d'octobre, le nombre moyen de décès quotidien est redescendu à 69 d'après les chiffres officiels.

"Cette quantité doit baisser" encore plus, parce que "les taux de contamination baissent dans le pays, (et) aussi le nombre de morts", a déclaré le Premier ministre péruvin Walter Martos.

"Nous ne sommes pas en manque d'oxygène, nous sommes mieux équipés. C'est pour cela que nous considérons que s'il y a une deuxième vague, elle ne sera pas aussi agressive et intense qu'en Europe", a-t-il ajouté.

La pandémie est apparue dans le pays andin le 6 mars et la dernière journée avec moins de 50 morts remonte au 26 avril, avec 28 décès, alors que quatre jours plus tard, ce nombre s'élevait à plus de 100.

Le Pérou est en proportion le pays le plus endeuillé du monde par la pandémie, avec 105,89 morts pour 100.000 habitants selon les chiffres de l'université américaine Johns Hopkins.

Plus de 10.000 tests positifs en une journée pour la première fois aux Pays-Bas

Plus de 10.000 personnes ont été diagnostiquées positives le même jour aux Pays-Bas, pour la première fois depuis le début de la pandémie de nouveau coronavirus, indique vendredi l'institut de santé national RIVM. Le précédent record, établi la veille, était de 9.283 nouveaux cas de covid-19 en 24 heures. Au total, 10.007 personnes ont pris connaissance de leur résultat positif entre jeudi matin et vendredi matin.

Sur les sept derniers jours, plus de 60.000 contaminations ont été rapportées, portant à plus de 270.000 cas confirmés aux Pays-Bas depuis le début de la pandémie.

Quarante-sept décès supplémentaires ont également été signalés depuis jeudi.

La Slovaquie teste toute sa population, à l'exception des enfants de moins de 10 ans

La Slovaquie a commencé vendredi un vaste programme de tests sur sa population, il se prolongera pendant trois week-ends. Quatre districts situés le long de la frontière polonaise seront testés en priorité. Tous les résidents âgés de plus de 10 ans pourront être soumis à un test rapide d'antigènes sous la direction du ministère de la Défense.

Les autorités prévoient de tester le reste du pays lors des deux prochains week-ends, du vendredi au dimanche.

Plus d'un million de cas en France depuis le début de l'épidémie

La France a passé vendredi la barre du million de cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie, et la situation continue de se dégrader avec plus de 40.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France. Au total 42.032 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1.041.075, selon les chiffres publiés par l'agence.