Plus de 2.000 morts et 200.000 cas en 24 heures aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré sur 24 heures entre mercredi et jeudi 2.239 décès liés au Covid-19, selon le comptage de référence de l'université Johns Hopkins, actualisé en continu.

Plus de 200.146 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus ont été recensés dans le même temps dans le pays, le plus touché au monde par la pandémie en valeur absolue. La barre des 2.000 morts quotidiens était régulièrement franchie au printemps, au plus fort de la crise sanitaire aux Etats-Unis, et ne l'avait plus été depuis des mois. L'épidémie est actuellement en pleine phase "exponentielle" à travers le pays, ont alerté jeudi les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), demandant aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine.

Entre fermeture des écoles à New York et couvre-feu en Californie, de nombreux Etats et grandes villes ont imposé de nouvelles restrictions pour endiguer la progression du virus. Mais le président élu Joe Biden a écarté la possibilité d'imposer un confinement national une fois installé à la Maison Blanche le 20 janvier. "Cela serait contre-productif", a-t-il estimé, soulignant que les situations pouvaient différer selon les régions de ce vaste pays. Au total, 252.419 morts ont été attribuées au Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, sur quasiment 11,7 millions de cas recensés.

Le Québec propose un "contrat moral" pour les fêtes de Noël

Le Premier ministre du Québec a proposé jeudi un "contrat moral" aux Québécois pour lutter contre la propagation du coronavirus: ils pourront se rassembler en famille pendant quatre jours à Noël et en échange ils limiteront les contacts une semaine avant et après les fêtes.

"Je veux proposer aux Québécois un contrat moral pour le temps des fêtes: ce qu'on propose c'est de permettre les rassemblements familiaux pendant quatre jours", a annoncé François Legault, lors d'une conférence de presse. Du 24 au 27 décembre, les rassemblements jusqu'à dix personnes seront permis. "En échange", a-t-il ajouté, "ce qu'on demande aux Québécois, c'est d'essayer de ne pas avoir de contacts une semaine avant Noël, une semaine après Noël" afin d'éviter la propagation du virus. "On veut idéalement avoir un espèce de confinement, une semaine avant, une semaine après", a ajouté M. Legault, écartant tout rassemblement pour le réveillon et le jour de l'An.

M. Legault a également annoncé un nouveau prolongement des mesures restrictives dans les zones en "alerte rouge", dont les régions de Montréal et Québec. Les bars, restaurants, cinémas, musées et bibliothèques notamment resteront fermés jusqu'au 11 janvier dans ces zones. Depuis le 1er octobre, les Québécois ont été appelés à ne pas recevoir d'invités à leur domicile. Le Québec est la province canadienne la plus touchée par l'épidémie avec plus de 128.000 cas et 6.700 morts (pour 315.000 cas et environ 11.264 morts au niveau fédéral).

Plus de neuf millions de cas de coronavirus en Inde

Le nombre de cas de coronavirus en Inde est désormais supérieur à neuf millions, soit le deuxième total national le plus élevé au monde après celui des Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires indiennes.

Le coronavirus a infecté plus de 9.004.000 personnes en Inde, et fait 132.162 morts, selon les chiffres officiels indiens. De nombreux experts pensent cependant que le chiffre réel est beaucoup plus élevé, et ce en raison d'un nombre relativement faible de tests. Le pays officiellement le plus touché par la pandémie demeure les Etats-Unis, qui dénombrent 11,6 millions de cas et plus de 250.000 décès. Deuxième pays le plus peuplé au monde, l'Inde a vu son nombre de nouvelles contaminations baisser ces dernières semaines, mais elle enregistre toujours 45.000 nouveaux cas par jour en moyenne. New Delhi, qui doit aussi faire face en ce moment à l'étouffante pollution hivernale de l'air, dénombre plus d'un demi-million de cas, et la progression de la maladie s'accélère. L'Inde a imposé en mars des restrictions très strictes. Mais celles-ci ont été graduellement levées par un gouvernement ayant à coeur de relancer la machine économique, alors que des millions d'emplois ont été supprimés depuis le début de la crise.


Le Mexique atteint les 100.000 morts du coronavirus

Au moins 100.000 personnes ont succombé au Covid-19 au Mexique, où les cas de contamination ont dépassé le million, ont annoncé jeudi les autorités du pays.

"Aujourd'hui au Mexique, 100.000 personnes ont perdu la vie à cause du Covid-19", a dit Hugo Lopez-Gatell, responsable au sein du gouvernement de la stratégie de lutte contre l'épidémie. Le pays de 129 millions d'habitants compte désormais 100.104 décès pour 1.019.543 cas confirmés depuis que la pandémie a touché le Mexique fin février, a déclaré José Luis Alomia, directeur général de l'épidémiologie du ministère de la Santé. Les chiffres de jeudi représentent une augmentation au cours des dernières 24 heures de 4.472 cas confirmés et 576 décès. Le Mexique est le 4e pays à franchir la barre des 100.000 morts, derrière les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde. Il est le onzième pays au monde en nombre de décès pour 100.000 habitants (77), selon les statistiques de l'AFP. Depuis le premier cas au Mexique le 28 février, le nombre d'infections hebdomadaires dépassait les 50.000 à la 29e semaine de l'épidémie, pour se stabiliser autour de 30.000 à la 38e semaine. Cependant, le mois dernier, ils ont rebondi pour atteindre 40.000 durant la première semaine de novembre, selon les chiffres officiels.