La pandémie a fait au moins 1,96 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, mercredi. Plus de 91,5 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 384.277 décès. Suivent le Brésil avec 205.964 morts, l'Inde (151.569) et le Mexique (135.682).

Le nombre de victimes à l'échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.

Europe

Les Pays-Bas enregistrent 6.575 nouvelles contaminations en un jour

Un total de 45.247 nouvelles contaminations par le coronavirus a été recensé aux Pays-Bas au cours des sept derniers jours, a indiqué jeudi l'Institut néerlandais de la santé publique et de l'environnement (RIVM). Cela représente une moyenne de 6.464 infections par jour. Entre mercredi et jeudi matin, 6.575 nouveaux cas ont été enregistrés. Les hôpitaux soignent actuellement 2.502 patients Covid, soit 12 de moins que mercredi. Il s'agit du plus faible nombre de patients admis en raison du coronavirus depuis le 27 décembre, il y a près de trois semaines. Parmi ces patients, 688 se trouvent dans les unités de soins intensifs, soit cinq de moins que la veille.

Au cours des dernières 24 heures, 89 personnes sont décédées des suites du Covid-19. Mercredi, 122 décès ont été recensés.

Le plus grand nombre de nouveaux cas a une nouvelle fois été enregistré à Amsterdam. Dans la capitale, 377 résidents ont été testés positifs, contre 197 à Rotterdam et 139 à La Haye.

Au total, 895.767 personnes ont été déclarées positives au coronavirus aux Pays-Bas depuis le début de l'épidémie. Parmi celles-ci, 12.774 sont décédées. Le taux réel de mortalité est néanmoins probablement plus élevé car lors de la première vague, les tests étaient moins nombreux.

Vers un renforcement des mesures en Allemagne?

La chancelière Angela Merkel a plaidé jeudi soir pour des restrictions nettement renforcées face à la pandémie de Covid-19 en Allemagne, où est déjà imposé un confinement partiel, et demandé une réunion des autorités dès la semaine prochaine. Lors d'une réunion de la direction de son mouvement conservateur, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), elle a estimé que le virus ne pourrait être contenu qu'avec des mesures nettement durcies, a souligné cette source ayant participé à la rencontre en rapportant ses propos au style indirect.

Cette source confirmait des informations parues dans plusieurs médias allemands.

Selon le site d'information du magazine Der Spiegel et celui du quotidien Bild, parmi les mesures à l'étude figurent la réintroduction de contrôles aux frontières, comme au printemps dernier, une généralisation du port du masque FPP2 par le public, l'imposition du télétravail, voire la fermeture des transports publics.

Toutefois, il ne s'agit à ce stade que d'une liste d'hypothèses de travail qui n'ont pas encore été discutées avec les dirigeants des Etats régionaux allemands. Or, dans l'Etat fédéral qu'est l'Allemagne, ce sont au bout du compte eux qui ont la haute main en matière par exemple de santé ou de transports publics.

L'inquiétude ne cesse de croître face à la propagation continue de la pandémie dans le pays et l'arrivée du nouveau variant identifié d'abord en Grande-Bretagne: alors que l'Allemagne avait été plutôt épargnée par la première vague au printemps, faisant figure de bon élève en Europe, elle fait partie cet hiver des Etats les plus affectés.

Le bilan quotidien de décès dépasse souvent le millier et le nombre total d'infections enregistrées dans le pays est sur le point de passer le cap des deux millions.

L'institut national de veille sanitaire Robert Koch s'est lui aussi dit favorable à un renforcement des restrictions dans le pays, qui a enregistré jeudi un nombre record de décès liés au Covid-19.

Reconfinement au Portugal

Le Portugal a enregistré un nombre record de nouvelles infections jeudi à la veille d'entrer en confinement pour un mois. Au cours des dernières 24 heures, 10.698 nouveaux cas ont été enregistrés, selon le rapport des services de santé. En outre, 148 personnes sont mortes du virus mercredi. Les nouvelles restrictions sanitaires qui entreront en vigueur vendredi correspondent pour l'essentiel à celles qui étaient en vigueur au printemps dernier: en clair, il faudra avoir une bonne raison pour quitter son domicile comme aller faire des courses, travailler ou se rendre chez le médecin.

Le télétravail sera la norme autant que possible alors que les magasins non-essentiels garderont portes closes de même que les cafés et les restaurants.

Contrairement au premier confinement, les écoles resteront ouvertes de même que les églises. Les matches de football professionnel se poursuivront également.

Pour endiguer la deuxième vague de la pandémie, les autorités portugaises avaient imposé dès novembre des confinements partiels et des couvre-feux dans les régions les plus touchées. Mais après un allègement de ces restrictions pour les fêtes de Noël, la transmission du virus s'est accélérée dans ce pays de dix millions d'habitants.

Autriche: vers des tests obligatoires pour entrer à l'hôpital ou aller au théâtre

Le parlement autrichien a autorisé jeudi le gouvernement à rendre obligatoire la présentation d'un test négatif pour assister à des spectacles, séjourner à l'hôpital ou réserver un hôtel, malgré les réserves de certains milieux économiques. Les députés conservateurs, au pouvoir avec les écologistes, ont voté pour permettre au gouvernement de Sebastian Kurz de planifier la mise en place de cette mesure à la sortie du 3e confinement, prévue le 24 janvier prochain.

Dans l'opposition, les sociaux-démocrates ont approuvé la décision, ce qui a permis l'acquisition d'une majorité nécessaire des deux tiers, tandis que l'extrême droite s'y est opposée.

La Chambre autrichienne de commerce avait auparavant fait part de son scepticisme quand à l'applicabilité de la mesure dans les bars, les hôtels et les restaurants, pour l'instant fermés.

L'Autriche souhaite aussi rendre obligatoire la présentation d'un test négatif au coronavirus pour toute prise en charge hospitalière en dehors des services Covid.

Plutôt épargné par la première vague de la pandémie au printemps, le pays ne parvient pas à atteindre son objectif de baisse des contaminations, malgré un troisième confinement mis en place après Noël.

Bilans records au Royaume-Uni et en Espagne

Le Royaume-Uni a enregistré mercredi 1.564 morts supplémentaires du Covid-19, un record depuis le début de la pandémie qui porte le bilan total à 84.767 décès, soit le plus élevé en Europe.

En Espagne, 38.869 cas confirmés et 195 décès ont été recensés, ce qui constitue aussi un record depuis le début de la crise sanitaire, pour un total de 2,176 millions de cas et 52.878 morts.

Le pape François vacciné

Le pape François, âgé de 84 ans, s'est fait vacciner mercredi au premier jour de la campagne de vaccination organisé par le micro-Etat du Vatican.

Poutine ordonne une vaccination massive

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné d'entamer dès la semaine prochaine la vaccination de toutes les catégories de population, affirmant que le vaccin conçu par son pays était le "meilleur".

La Suède déplore plus de 10.000 décès dus au coronavirus

La Suède a enregistré plus de 10.000 décès dus au coronavirus depuis le début de l'épidémie, a indiqué jeudi le ministère suédois de la Santé. La plupart d'entre eux sont survenus récemment, en particulier dans les maisons de repos.

Au total, 518.000 contaminations et 10.185 décès attribuables au Covid-19 ont été dénombrés dans ce pays de 10,3 millions d'habitants. "Malheureusement, nous nous attendons à ce que le nombre [de morts] augmente encore", a déclaré la cheffe du département de microbiologie de l'Agence de santé publique, Karin Tegmark Wiseel.

Le Royaume-Uni interdit les arrivées d'Amérique du Sud et du Portugal

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi fermer ses frontières aux arrivées de tous les pays d'Amérique du Sud et du Portugal en raison d'un nouveau variant du coronavirus découvert au Brésil. Cette interdiction, valable dès vendredi à 05H00 HB, ne s'applique pas aux ressortissants britanniques et irlandais, ni aux personnes résidant au Royaume-Uni et aux routiers portugais transportant des biens essentiels, a précisé le ministre des Transports Grant Shapps sur Twitter.

Erdogan se fait vacciner pour rassurer les Turcs

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est fait administrer le vaccin chinois CoronaVac jeudi, s'efforçant de montrer l'exemple au moment où Ankara a lancé une campagne d'immunisation sur les chapeaux de roues.

La présidence turque a diffusé des images montrant le président turc, masque sur le visage, recevant une première injection du vaccin chinois dans un hôpital d'Ankara.

"J'espère que la campagne de vaccination sera bénéfique et que nous recevrons rapidement les 50 millions de doses nécessaires", a-t-il déclaré en se faisant vacciner. "Certains font de la publicité négative (autour du vaccin) mais j'espère que le bon sens va prévaloir".

En se faisant vacciner au premier jour de la campagne, M. Erdogan semble en effet chercher à rassurer les Turcs alors que le taux d'efficacité du vaccin chinois fait l'objet de débats.

Amérique

USA: 10 millions de personnes vaccinées

Quelque 10 millions de personnes ont reçu une première injection d'un des deux vaccins contre le Covid-19 autorisés aux Etats-Unis, ont rapporté les autorités sanitaires américaines. Cela représente environ 3% de la population américaine.

Selon l'OMS, en 36 jours, quelque 28 millions de doses de vaccins ont été injectées dans environ 46 pays du monde.


Couvre-feu et fermeture d'écoles à La Havane

Un couvre-feu de 19H00 à 05H00 entre en vigueur jeudi à La Havane, où les écoles vont être fermées, ainsi que les bars et restaurants, en raison d'un regain de cas de coronavirus.

Afrique

270 millions de vaccins pour l'Afrique

L'Union africaine a obtenu 270 millions de vaccins anti-Covid pour le continent, dont la plupart des pays n'ont pas les moyens de financer l'immunisation de leur population, a annoncé mercredi l'Afrique du Sud, qui assure la présidence tournante de l'UA.

Des accords pour aider les pays africains à financer l'achat de ces vaccins ont été conclus avec la banque panafricaine Afreximbank (Africa Export-Import Bank) et la Banque mondiale.

L'Afrique enregistre un peu plus de 3 millions de cas et plus de 74.000 décès, selon les données officielles, mais plusieurs pays font face à une virulente deuxième vague, à l'image de l'Afrique du Sud, pays le plus touché avec plus d'1,2 millions de cas et 35.000 morts.

Asie

Premier décès en Chine depuis 8 mois

La Chine a enregistré le premier décès dû au Covid-19 sur son territoire depuis huit mois, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires.

Ce décès s'est produit dans la province du Hebei, où plusieurs villes ont été dernièrement soumises à un confinement.

Le dernier décès lié à la pandémie en Chine continentale datait de mai 2020.

Comité d'urgence de l'OMS sur les variants

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé se réunit jeudi, avec deux semaines d'avance, pour discuter notamment des variants du nouveau coronavirus beaucoup plus contagieux, qui inquiètent les autorités dans le monde entier.

Le nombre des pays et territoires où se trouve dorénavant le variant initialement repéré au Royaume-Uni s'élève à 50 et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud, selon l'OMS. Une troisième mutation, dont le Japon a annoncé la découverte, pourrait impacter la réponse immunitaire et requiert d'être étudiée plus avant, selon l'organisation, qui évoque "un variant inquiétant".