Plus de 400.000 nouveaux cas de contaminations par le Covid-19 ont été annoncés dans le monde sur la seule journée de jeudi, un record selon le comptage réalisé vendredi par l'AFP à partir des bilans fournis par les autorités de santé. Au total, 404.758 nouvelles infections ont été déclarées, pour 6.086 nouveaux décès.

Cette augmentation du nombre de cas déclarés dans le monde ne s'explique qu'en partie par la hausse du nombre de tests réalisés depuis la première vague de l'épidémie en mars-avril dans le monde.

En Europe, mais également aux Etats-Unis et Canada, le nombre de cas détectés a fortement progressé en une semaine, respectivement de 44% et 17% par rapport à la semaine précédente.

En Europe, le nombre maximal de cas recensés depuis le début de la pandémie a même été atteint jeudi, avec plus de 150.000 nouvelles infections dans la région.

Plusieurs pays du continent estiment être entrés dans une deuxième vague de l'épidémie. Le nombre de décès enregistrés reste encore loin des niveaux atteints en avril (plus de 4.000 décès quotidiens étaient alors recensés en moyenne), mais après un ralentissement cet été (moins de 400 morts par jour en juillet), la semaine passée a vu la région dépasser de nouveau une moyenne de 1.000 décès quotidiens.

Aux Etats-Unis, où le nombre de cas annoncés avait reflué en septembre, après un pic vers la mi-juillet, les contaminations sont également reparties à la hausse, avec une moyenne de plus de 50.000 nouveaux cas quotidiens ces sept derniers jours, et un pic jeudi à plus de 70.000.

Près de 8.000 nouveaux cas aux Pays-Bas, un record

Les Pays-Bas ont enregistré 7.997 nouvelles contaminations confirmées au coronavirus entre jeudi matin et vendredi matin. Soit le plus grand nombre d'infections détecté en un jour depuis le début de l'épidémie, souligne l'Institut néerlandais royal de la Santé publique (RIVM). Sur les sept derniers jours, les Pays-Bas ont enregistré 50.000 nouveaux cas. Depuis le début de l'épidémie, près de 212.000 personnes ont été testées positives au coronavirus. Ce total a triplé en l'espace de deux mois.

Dix-sept décès ont par ailleurs été notifiés ces 24 dernières heures.

Le nombre de lits d'hôpitaux occupés par des patients Covid augmente également, avec 1.553 malades hospitalisés. La hausse se fait surtout ressentir dans les soins intensifs, qui accueillent 345 patients, une hausse de 25% en trois jours.

La Suisse recense 3.105 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte 3.105 cas supplémentaires de coronavirus confirmés en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés vendredi. Cinq décès supplémentaires sont à déplorer et 68 malades ont été hospitalisés. Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21.628 tests conventionnels ont été transmis, indique l'Office fédéral de la santé publique de Suisse (OFSP). Le taux de positivité s'élève à 14,36%, contre 13,23% jeudi.

Sur les sept derniers jours, le nombre total d'infections est de 13.261. Sur les deux dernières semaines, le pays compte 229,8 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 74.422 cas de contamination au coronavirus ont été confirmés en laboratoire sur un total de plus d'1,5 million de tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 1.823 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 5.276.

Le pays dénombre par ailleurs 7.311 personnes en isolement et 12.964 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 12.232 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

"La situation est sérieuse, il est grand temps de stopper l'augmentation des cas", a déclaré Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l'infection de l'OFSP lors d'un point presse. "C'est le seul moyen d'éviter qu'un nombre élevé d'hospitalisations en même temps ne cause une surcharge des structures de soins", a-t-elle affirmé.

Les nouvelles infections augmentent dans toutes les tranches d'âge, a-t-elle noté, tout en s'inquiétant de la rapidité de l'augmentation des nouveaux cas, des nouvelles hospitalisations et des décès. Toute la Suisse est touchée, y compris les cantons qui avaient été relativement épargnés ce printemps.

Pour l'heure, le système hospitalier n'est pas encore surchargé. Mais les cantons pourraient décider de prendre des mesures pour maintenir les capacités d'accueil dans les hôpitaux ou les augmenter, a dit Virginie Masserey.

"Tempête" de facteurs aggravants

Mauvaise alimentation, pollution et autres sources de maladies chroniques en hausse depuis 30 ans, auxquelles s'ajoute un nouveau virus: les conditions d'une "tempête" étaient réunies pour aboutir au million de morts du Covid-19 , déplore un rapport publié vendredi par la revue The Lancet.

"L'interaction du Covid-19 avec la hausse mondiale continue ces 30 dernières années des maladies chroniques et de leurs facteurs de risques, dont l'obésité, l'hyperglycémie (haut taux de sucre dans le sang, ndlr) et la pollution atmosphérique, a créé les conditions d'une tempête, alimentant le nombre de morts du Covid-19", juge la prestigieuse revue médicale britannique dans un communiqué.

Nouveau record d'infections en Allemagne

L'Allemagne a enregistré 7.334 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures, selon les données communiquées vendredi par l'Institut Robert Koch, équivalent de Sciensano en Belgique. Jeudi, un nouveau record avait été battu avec 6.638 nouveaux cas en une journée, soit le plus grand nombre de contaminations détectées depuis le début de la pandémie.

Le précédent pic d'infections remontait au mois de mars avec 6.300 cas de Covid-19 diagnostiqués quotidiennement. Toutefois, il est probable que les contaminations étaient plus conséquentes à l'époque alors que la capacité de tests était moindre.

L'inquiétude porte aussi sur le nombre croissant de patients hospitalisés pour le nouveau coronavirus et transférés aux soins intensifs. Jeudi, 655 personnes étaient concernées, dont 329 placées sous respirateur.

Selon l'Institut Robert Koch, 348.557 personnes ont contacté le virus en Allemagne depuis le début de la pandémie, menant au décès de 9.734 personnes, dont 24 au cours des dernières 24 heures.

France: chacun chez soi à 21H00

Le Premier ministre français Jean Castex a détaillé les nouvelles restrictions au lendemain de l'annonce de couvre-feux nocturnes dès samedi en région parisienne et dans huit métropoles.


A 21H00, chacun devra être chez soi; tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés. En outre, toutes les fêtes privées se tenant dans des salles seront interdites partout en France.

Cette communication gouvernementale a été parasitée par des perquisitions jeudi matin, notamment aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran et de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise sanitaire.

Plusieurs syndicats hospitaliers et collectifs de soignants français ont fait grève pour réclamer "des embauches massives immédiates".

 

Tournois de golf annulés en Australie

Les trois plus importants tournois de golf accueillis par l'Australie, dont l'Open d'Australie, ont été annulés vendredi en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, un "coup sans précédent" pour ce sport dans le pays. Pour la première fois depuis 1945, l'Open masculin ne sera pas organisé.

Il s'agit d'un "coup sans précédent pour le golf australien et ses supporters", a dit le chef du circuit PGA, Gavin Kirkman, annonçant cette décision prise à l'issue, selon lui, de "plusieurs mois de consultations exhaustives".