La pandémie a fait au moins 5,2 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 785.531 morts, devant le Brésil (615.179), l'Inde (469.724), le Mexique (294.428) et la Russie (277.640).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

L'Irlande décrète de nouvelles restrictions face au Covid avant Noël

Le gouvernement irlandais a annoncé vendredi la mise en place de nouvelles restrictions, dont la fermeture des discothèques et la distanciation sociale dans certains endroits, pour tenter de limiter les contaminations au Covid-19 et prévenir la propagation du nouveau variant Omicron. "Avancer dans la période de Noël sans restrictions pour réduire le volume des contacts personnels présente un risque tout simplement trop élevé", a déclaré le Premier ministre, Micheal Martin, en s'adressant aux Irlandais.

Suivant les recommandations des autorités sanitaires, du mardi 7 décembre au 9 janvier, les discothèques devront fermer et la distanciation sociale sera rétablie dans les pubs, restaurants et hôtels, avec service en salle uniquement et six personnes maximum par table.

La capacité d'accueil est réduite de moitié dans les lieux culturels et pour les événements sportifs, où le port du masque est obligatoire.

En outre, il est conseillé de limiter à quatre foyers maximum les rencontres à domicile.

Pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, où les cas de coronavirus se multiplient avec le nouveau variant, un pic d'infections parmi les enfants a été signalé vendredi par les autorités de santé sans pouvoir dire si Omicron les touche davantage. Pour les admissions à l'hôpital, "nous enregistrons une augmentation assez forte dans toutes les tranches d'âge, et particulièrement parmi les moins de 5 ans", a indiqué le Dr Wassila Jassat, une spécialiste en santé publique de l'Institut national sud-africain pour les maladies contagieuses(NICD).

Désormais neuf cas d'Omicron en France

Le nombre de cas d'infection au variant Omicron détectés en France se monte désormais à neuf, selon le dernier bilan actualisé vendredi matin par le ministère de la Santé. "A ce stade, 9 cas ont été détectés en France dans les territoires suivants : La Réunion, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ile-de-France, Pays de la Loire et Région Grand Est", a indiqué la Direction générale de la Santé dans un communiqué.

"Dès que les résultats des tests RT-PCR des patients ont été connus, et avant même l'obtention des résultats du séquençage, les patients se sont isolés à leur domicile et les mesures d'identification et d'isolement des personnes contacts à risque ont été mises en oeuvre", poursuit la DGS.

Après la Réunion, les trois premiers cas détectés en France métropolitaine avaient été annoncés dans la journée de jeudi, en Ile-de-France, dans le Haut-Rhin et en Vendée, à chaque fois chez des voyageurs rentrant d'Afrique.

Omicron a d'abord été repéré en novembre au Botswana et en Afrique du Sud, qui en a fait l'annonce le 25 novembre. A ce stade, il est présent dans une trentaine de pays sur tous les continents.

Ce nouveau variant a fait souffler un vent de panique à travers le monde, mais il est trop tôt pour dire quel impact il aura sur la pandémie, s'accordent à dire les experts.

Sur le papier, le nombre inédit de mutations qu'il comporte laisse craindre qu'il soit plus transmissible et plus résistant aux vaccins.

Mais cela reste à confirmer et on ne sait pas s'il est en mesure de remplacer Delta, actuellement responsable d'une cinquième vague de l'épidémie en France, qui se traduit par une nette dégradation des indicateurs.

Jeudi ont été recensés 48.416 cas, soit une moyenne quotidienne sur 7 jours de 36.700, contre moins de 6.000 un mois auparavant.

Plus inquiétant, cette hausse se répercute sur l'hôpital: 10.790 malades du Covid sont actuellement hospitalisés en France, dont 1.934 dans les services de soins critiques, contre environ 6.600 et 1.000 un mois auparavant.

Un nouveau Conseil de défense sanitaire aura lieu lundi pour "voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires", a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex.

Pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, où les cas de coronavirus se multiplient avec le nouveau variant, un pic d'infections parmi les enfants a été signalé vendredi par les autorités de santé sans pouvoir dire si Omicron les touche davantage. Pour les admissions à l'hôpital, "nous enregistrons une augmentation assez forte dans toutes les tranches d'âge, et particulièrement parmi les moins de 5 ans", a indiqué le Dr Wassila Jassat, une spécialiste en santé publique de l'Institut national sud-africain pour les maladies contagieuses(NICD).

"L'incidence chez les moins de 5 ans est maintenant la deuxième plus élevée, juste derrière les plus de 60 ans", a-t-elle précisé lors d'un point presse.

Le nombre de cas positifs augmente aussi parmi les 10-14 ans dans ce pays à la démographie particulièrement jeune, comme en Afrique en général. Un tiers de la population sud-africaine a moins de 18 ans.

Les scientifiques avancent plusieurs raisons possibles. Les moins de 12 ans ne sont pas éligibles au vaccin en Afrique du Sud, et il est possible que si les enfants ne sont pas vaccinés et les parents non plus, toute la famille est contaminée, selon le Dr Jassat.

17 cas présumés d'Omicron en Norvège après un repas de Noël

Au moins 17 personnes sont suspectées à ce stade d'avoir contracté le variant Omicron après une fête la semaine dernière à Oslo, à l'issue de laquelle plus de la moitié des quelque 100 participants, pourtant tous vaccinés, ont testé positif au Covid, a indiqué la municipalité vendredi. Entre 100 et 120 personnes, dont l'une s'était récemment rendue dans le sud de l'Afrique, s'étaient réunies dans un restaurant d'Oslo vendredi dernier dans le cadre d'un repas de Noël organisé par leur employeur, le producteur d'énergie solaire Scatec.

Plus de 100 cas du variant Omicron en Europe

Trente personnes supplémentaires dans les pays européens ont contracté le variant Omicron du coronavirus, ce qui porte le nombre total de cas confirmés à travers le continent à 109. En outre, il existe quelques cas suspects mais non encore confirmés, de sorte que ce nombre pourrait encore augmenter, indique vendredi le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Le variant a désormais été identifié dans 16 pays de l'Union européenne et de l'Espace économique européen, dont la Belgique. Par rapport à jeudi, la Finlande a maintenant aussi son premier cas. Les Pays-Bas, où le compteur est resté à 16 cas, ne sont plus en tête. Le Portugal en recense désormais 19. Au Danemark, le variant a été trouvé chez 14 personnes et en Allemagne chez 13. La France et l'Italie comptent chacune neuf cas confirmés.

Les symptômes ont jusqu'à présent été légers chez tous ceux qui ont été testés positifs. Personne n'est décédé de ce variant. La plupart des personnes testées positives se sont rendues récemment en Afrique, mais certaines ont contracté le virus ailleurs. Le premier cas finlandais s'est par exemple rendu récemment en Suède et au Danemark. Un porteur américain a lui, récemment voyagé dans son propre pays et pourrait y avoir contracté le variant.

À l'échelle mondiale, on compte désormais 486 cas connus dans 35 pays, dont les États-Unis, le Canada, l'Australie, la Grande-Bretagne, la Suisse, l'Inde, le Japon, le Botswana et le Zimbabwe.

Omicron progresse aux Etats-Unis

L'Etat de New York a annoncé jeudi soir avoir détecté cinq infections au variant Omicron, tandis qu'un autre cas a été signalé dans le Minnesota, et un à Hawaï, portant le nombre total de cas confirmés à 9 pour l'instant aux Etats-Unis.

A Hawaï comme dans le Minnesota, la personne contaminée n'avait pas voyagé, montrant que le variant a commencé à se transmettre entre personnes sur le territoire américain.

Le président Joe Biden a présenté jeudi un nouveau plan censé éviter une flambée de l'épidémie avec l'arrivée de l'hiver et la progression du variant.

A partir "du début de la semaine prochaine", les voyageurs internationaux devront, en plus d'être vaccinés, présenter un test négatif réalisé dans la journée précédant le départ. A l'intérieur des frontières, l'obligation de porter le masque dans les transports en commun sera prolongée jusqu'au 18 mars.

Omicron: premier cas de transmission locale en Australie

L'Australie a annoncé vendredi avoir détecté un premier cas du variant Omicron chez un étudiant n'ayant pas voyagé à l'étranger, indiquant que le variant a aussi commencé à se transmettre entre personnes sur le territoire australien.

Omicron: risque accru de réinfection

Le risque d'attraper une nouvelle fois le Covid-19 est accru avec le variant Omicron, selon une étude de scientifiques sud-africains, fournissant une première indication que ce variant est davantage capable de contourner l'immunité acquise par une infection que les variants précédents.

COP 15: le volet sur la biodiversité repoussé

Le prochain volet de la COP15, la convention de l'ONU sur la biodiversité, qui aurait dû avoir lieu du 12 au 28 janvier à Genève, a été repoussé à cause des "incertitudes" liées au variant Omicron du Covid-19, ont annoncé jeudi les organisateurs.

Suisse : 2.000 personnes en quarantaine

Quelque 2.000 personnes dont 1.600 enfants ont été placées en quarantaine après la découverte de deux cas du variant Omicron sur l'un des campus de la très réputée Ecole internationale de Genève, ont indiqué les autorités sanitaires suisses jeudi.

"Ces deux cas sont en lien étroit intrafamilial avec une personne positive de retour de voyage d'Afrique du sud", ont indiqué les services de santé.

Augmentation de la production de pétrole malgré Omicron

Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en janvier, en ajustant "à la hausse la production globale mensuelle de 400.000 barils par jour" malgré les craintes liées au variant Omicron, une décision saluée par la Maison Blanche.

Niger: plus de trois millions de doses de vaccins receptionnés

Le Niger a réceptionné fin novembre près d'un million de doses de vaccins contre le Covid-19, portant à plus de trois millions le nombre de doses offertes depuis mars à ce pays par la communauté internationale, a annoncé jeudi l'Unicef à Niamey.

Paquebot en Argentine : levée d'isolement

Une mesure d'isolement des près de 300 passagers d'un paquebot au large de l'Argentine a été levée jeudi, après qu'un test n'a pas confirmé un cas de Covid a bord, mais le navire n'a pour autant pas pu faire escale à Puerto Madryn (sud), selon les autorités.

© AFP