Plus de 15.700 décès des suites du Covid-19 ont été enregistrés dans le monde en 24 heures, un record, selon un comptage réalisé mercredi par l'AFP à partir des bilans communiqués par les autorités sanitaires.

Au total, la pandémie a fait au moins 1,86 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019 et plus de 86,39 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

EUROPE

L'UE autorise le vaccin Moderna

La Commission européenne a autorisé mercredi le vaccin anti-coronavirus du laboratoire américain Moderna, le deuxième à être avalisé dans l'UE après Pfizer/BioNTech. Le vaccin avait peu avant reçu le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Autorisé depuis décembre aux Etats-Unis et au Canada, le vaccin Moderna a l'avantage de pouvoir être conservé à -20°C, et non -70°C comme celui de Pfizer/BioNTech.

Plus d'un million d'habitants de l'UE ont reçu une dose de vaccin contre le Covid-19, les Danois, les Allemands et les Italiens faisant la course en tête, selon un bilan établi mercredi par l'AFP.

L'Angleterre se reconfine

Les députés britanniques ont officiellement adopté mercredi le troisième confinement réclamé par le Premier ministre Boris Johnson, selon qui l'Angleterre n'avait d'autre choix face à la flambée des contaminations par le nouveau coronavirus attribuée à un variant plus contagieux.

Les 56 millions d'habitants ne peuvent plus sortir de chez eux que pour des raisons essentielles. Les écoles ont fermé et le Premier ministre Boris Johnson n'a pu garantir mercredi qu'elles rouvriraient après les vacances de février.

Le Royaume-Uni a recensé mercredi 1.041 décès supplémentaires, le bilan quotidien dépassant le millier de décès pour la première fois depuis avril. Le pays affiche l'un des bilans les plus lourds en Europe, avec désormais plus de 77.000 morts et 2.836.801 cas de contaminations, selon le ministère de la Santé.

L'Espagne serre la vis mais exclut un confinement généralisé

L'Espagne, dont les régions ont annoncé un durcissement local des mesures anti-Covid-19, continue d'exclure un confinement généralisé malgré une sévère hausse des cas à attendre dans les prochaines semaines, a annoncé jeudi le ministre de la Santé. La situation sanitaire continue de générer "une très grande préoccupation", a souligné Salvador Illa lors d'une conférence de presse. "Des semaines compliquées" s'annoncent, a-t-il insisté en appelant les Espagnols à ne pas baisser "la garde".

Mais le gouvernement "n'a pas en tête" d'ordonner un confinement général, l'éventail de mesures rendues possibles par l'état d'urgence sanitaire étant suffisant selon lui.

L'Espagne reste traumatisée par le confinement instauré au printemps, l'un des plus stricts au monde, qui avait laissé une économie exsangue après sa levée en juin.

Le ministre était interrogé à ce sujet alors que la région de Castille-et-Léon (centre), l'une des plus touchées du pays, a réclamé l'instauration d'un confinement local durant une courte période.

L'Espagne, qui a recensé plus de 51.000 morts depuis le début de la pandémie et fait face à une accélération des contaminations, s'approche de la barre des 2 millions de cas confirmés.

Le Portugal élargit les restrictions de circulation

Les restrictions à la circulation et le couvre-feu déjà en vigueur dans les régions du Portugal les plus touchées par la pandémie de coronavirus seront prolongées ce week-end et élargies à la quasi-totalité du pays, a annoncé jeudi le Premier ministre Antonio Costa.

"Nous devrons probablement adopter des mesures plus sévères à partir de la semaine prochaine", a-t-il déclaré à la presse alors que son pays avait enregistré mercredi un record de 10.000 nouvelles contaminations en 24 heures.

L'Irlande ferme ses écoles

L'Irlande, confrontée à un "tsunami" de contaminations au nouveau coronavirus, a décidé mercredi de fermer au moins jusqu'à la fin du mois ses écoles, durcissant ainsi davantage encore le confinement réinstauré après Noël.

L'Estonie enregistre un record de plus de 1.000 nouveaux cas en un jour

L'Estonie a rapporté jeudi un nombre record de 1.104 nouveaux cas de Covid-19 en une journée, malgré la mise en place de mesures sanitaires strictes. Cette augmentation porte à près de 32.000 le nombre total d'infections dans le pays depuis le début de la pandémie. L'Estonie déplore également 265 décès dus au coronavirus. Le pays est confronté à un pic de nouveaux cas depuis l'automne. Le gouvernement a imposé des mesures sanitaires plus strictes en décembre, affectant une grande partie de la vie publique.

ASIE

Israël: confinement prolongé après une hausse des cas

Le Parlement en Israël a voté jeudi la prolongation du confinement jusqu'au 21 janvier ainsi que de nouvelles restrictions après une augmentation des cas d'infections au nouveau coronavirus. Malgré le confinement imposé le 27 décembre pour deux semaines, le troisième depuis le début de l'épidémie, le nombre de personnes contaminées est reparti à la hausse avec plus de 7.000 nouveaux cas quotidiens ces derniers jours.

Selon une décision entérinée par la commission parlementaire des lois, le confinement, initialement prévu jusqu'au 10 janvier, sera prolongé au 21 janvier.

De nouvelles restrictions entrent également en vigueur à partir de vendredi: les écoles, qui étaient restées ouvertes, fermeront leurs portes et le nombre de personnes autorisées à se rendre à leur travail sera davantage réduit.

D'autres restrictions sur les voyage sont imposées: seules les personnes ayant acheté leur billet d'avion avant le 7 janvier pourront quitter Israël.

Depuis le 27 décembre, tous les commerces non essentiels sont fermés en Israël et les rassemblements publics de plus de dix personnes interdits. Les Israéliens ne peuvent pas se rendre à plus de 1.000 mètres de chez eux, hormis pour aller au marché, à la pharmacie ou au travail, s'il s'agit d'une profession jugée essentielle.

Pays de quelque neuf millions d'habitants, Israël a officiellement enregistré jusque-là plus de 466.000 cas d'infections, dont environ 3.527 décès.

Dans le même temps, les autorités israéliennes poursuivent une campagne nationale de vaccination lancée le 19 décembre. Deux millions de personnes auront reçu la double injection du vaccin d'ici fin janvier en Israël, affirment les autorités.

Environ 100.000 doses de la société américaine Moderna sont arrivées en Israël jeudi.

En soirée, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé avoir signé un accord avec la société américaine Pfizer pour acquérir suffisamment de doses qui pourraient selon lui permettre de vacciner toute la population israélienne de plus de 16 ans d'ici fin mars, selon un communiqué.

"Il faut que tout le monde respecte le confinement afin qu'on puisse retourner à une vie (normale) le plus rapidement possible", a-t-il ajouté.

Bilan en hausse en Chine

La Chine a fait état jeudi de 63 nouvelles contaminations au Covid-19 ces dernières 24 heures -- un record depuis juillet -- alors que les autorités s'efforçaient d'endiguer un foyer de coronavirus apparu dans la région limitrophe de Pékin.

Le pays, où le nouveau coronavirus a fait son apparition il y a un an, a largement éradiqué l'épidémie depuis le printemps grâce à de stricts contrôles des déplacements, au port du masque généralisé, aux mesures de confinement et aux applications de traçage pour téléphone portable.

Mais la Chine enregistre ces derniers jours des bilans en hausse -- même s'ils restent très loin des décomptes annoncés à l'étranger.

La majorité des nouveaux cas rapportés jeudi l'ont été à Shijiazhuang, capitale de la province du Hebei, qui entoure Pékin (51 contaminations auxquelles s'ajoutent 69 cas asymptomatiques).

Japon: état d'urgence déclaré à Tokyo

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a déclaré jeudi un nouvel état d'urgence sur Tokyo et sa grande banlieue pour un mois face à la pandémie, alors que l'archipel nippon et en particulier sa capitale enregistrent des records de contamination. "Nous déclarons l'état d'urgence" car "il est à craindre que l'expansion rapide du nouveau coronavirus dans tout le pays ait un important impact sur les vies des habitants et sur l'économie", a déclaré M. Suga lors d'une réunion avec un panel d'experts.

AMERIQUE

Etats-Unis: nouveau record de décès en 24h

La pandémie ne faiblit pas aux Etats-Unis, où le pays a enregistré un nouveau record de décès en 24 heures pour la deuxième journée consécutive. Quelque 3.865 décès dus au coronavirus y ont été recensés mercredi contre 3.775 la veille, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins, qui font référence. Le nombre de nouvelles infections s'élevait quant à lui à 253.145 mercredi. La valeur la plus élevée signalée jusqu'à présent remonte à samedi, avec 297.491 nouvelles infections en 24 heures.

Au total, plus de 21 millions de personnes ont été testées positives au Covid-19 aux Etats-Unis. Depuis le début de la pandémie, plus de 361.000 personnes sont décédées des suites de la maladie dans ce pays le plus endeuillé au monde.

Le site web de l'université Johns Hopkins est régulièrement mis à jour et affiche donc souvent des chiffres plus élevés que les statistiques officielles de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais il arrive que des données - le nombre d'infections et de décès - soient révisées ultérieurement.

Couvre-feu au Québec

Le Québec impose un couvre-feu nocturne à ses habitants. Cette mesure, d'une durée de quatre semaines jusqu'au 8 février, s'appliquera à partir de samedi et sera en vigueur entre 20H00 et 05H00 du matin.

Le gouvernement a en revanche annoncé la levée de l'interdiction des vols en provenance du Royaume-Uni, avec l'entrée en vigueur jeudi de nouvelles restrictions pour les voyageurs arrivant au Canada.

Restrictions au Pérou et en Uruguay

Le Pérou a prolongé jusqu'au 21 janvier la suspension des vols en provenance d'Europe afin d'éviter l'entrée de passagers pouvant être infectés par la nouvelle souche de coronavirus découverte au Royaume-Uni, a indiqué mercredi le gouvernement.

L'Uruguay prolonge jusqu'au 30 janvier l'interdiction d'entrée dans le pays, une mesure visant à contenir l'augmentation de cas de Covid-19.

Mexique: nouveau record quotidien de décès et de contaminations

Le Mexique, quatrième pays le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19, a enregistré mercredi un nouveau record quotidien de décès et de contaminations, avec 1.165 morts et plus de 13.000 cas supplémentaires, selon des données officielles. Au total, 129.987 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans le pays, a précisé le ministère de la Santé dans un bilan quotidien.

Le nombre total de cas s'élève désormais à 1,48 million dans le pays qui compte 128 millions d'habitants. Le Mexique a lancé le 24 décembre un programme de vaccination massive en administrant le produit Pfizer-BioNTech. Lundi, les autorités sanitaires ont donné leur feu vert au vaccin mis au point par le laboratoire AstraZeneca et l'université d' Oxford, qui devrait être disponible dans le pays à partir de mars.

Le Brésil dépasse le seuil des 200.000 morts

Le Brésil a dépassé jeudi le seuil des 200.000 morts du nouveau coronavirus, selon le dernier bulletin officiel du ministère de la Santé, avec un record de nouvelles contaminations (87.843).

Touché de plein fouet par la deuxième vague de contaminations, ce pays de 212 millions d'habitants compte au total 200.498 décès, dont 1.524 enregistrés lors des dernières 24 heures, le deuxième chiffre les plus élevé depuis le début de la pandémie.


AFRIQUE

Sénégal: première nuit d'incidents à Dakar à nouveau sous couvre-feu

Dakar a été le théâtre dans la nuit de mercredi à jeudi de manifestations de contestation contre le couvre-feu remis en vigueur dans la soirée devant une progression du Covid-19 qui alarme les autorités, a constaté un photographe de l'AFP. Des groupes de jeunes ont brûlé des pneus, dressé des barricades et lancé des projectiles sur les forces de l'ordre qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogène dans le quartier de Ngor.

Des incidents ont été rapportés dans d'autres quartiers de la capitale sénégalaise comme la Médina ou Yoff et dans sa banlieue, à Pikine, Guédiawaye ou Thiaroye.

Un couvre-feu a été rétabli depuis mercredi soir de 21H00 à 5H00 GMT dans les régions de Dakar et Thiès qui concentrent presque 90% des cas de contamination par le coronavirus selon les autorités. Le conseil des ministres a justifié mercredi soir ces mesures par "une augmentation fulgurante des contaminations, des cas sévères, des cas graves et du nombre de décès".

Après un recul, le Sénégal fait face à une deuxième vague de la maladie. Comme ailleurs en Afrique, les chiffres sont loin d'atteindre ceux annoncés sur d'autres continents. Mais la maladie met sous tension le système sanitaire de ce pays pauvre.

Premiers vaccins pour l'Afrique du Sud dès janvier

L'Afrique du Sud, pays le plus touché du continent par la pandémie de coronavirus, va enfin recevoir ses premiers vaccins, un million de doses en janvier puis un demi-million le mois suivant, a annoncé jeudi le ministre de la Santé.

Dimanche, Zweli Mkhize avait dit espérer récupérer de premiers vaccins en février, précisant que le calendrier dépendrait de négociations en cours avec plusieurs entreprises pharmaceutiques. "Aujourd'hui, je suis heureux de pouvoir vous annoncer que le Serum Institute of India (SII)", le géant de la fabrication de vaccins, nous a autorisé à annoncer" que l'Afrique du Sud recevrait de leur part un million de doses en janvier puis 500.000 en février", écrit le ministre. Cette version du vaccin développée par AstraZeneca et l'Université d'Oxford sera très largement destinée au personnel soignant, soit 1,25 million de Sud-Africains prioritaires, rappelle le ministre, affirmant que l'Etat prenait toutes les mesures nécessaires pour éviter tout retard administratif ou logistique. Le gouvernement espère vacciner les deux tiers de sa population d'ici la fin de l'année.