La pandémie de coronavirus a fait près de deux millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 388.159 décès, suivis par le Brésil (207.095), l'Inde (151.727), le Mexique (137.916) et le Royaume-Uni (84.767).

L'OMS a discuté des variants

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est réuni jeudi, avec deux semaines d'avance, pour discuter des variants du Sars-CoV-2, beaucoup plus contagieux. Des recommandations pour l'OMS et les pays membres doivent être rendues publiques à la suite de la réunion, probablement vendredi.

Le nombre des pays et territoires où se trouve le variant initialement repéré au Royaume-Uni s'élève à 50, et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud, selon l'OMS.

Une troisième mutation détectée au Japon et originaire d'Amazonie brésilienne pourrait impacter la réponse immunitaire.

EUROPE

L'Allemagne atteint les 2 millions de cas de coronavirus

L'Allemagne a dépassé vendredi le seuil de deux millions de contaminations au Covid-19 tandis que la chancelière Angela Merkel plaide pour des restrictions nettement renforcées face à la pandémie. Le pays le plus peuplé de l'Union européenne a répertorié 22.368 nouveaux cas d'infection sur les 24 dernières heures, pour un total de 2.000.958, a annoncé vendredi l'institut sanitaire Robert Koch (RKI). Il a aussi dû déplorer 1.113 nouveaux décès sur la même période, pour un total de 44.994.


Lors d'une réunion de la direction de son mouvement conservateur, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), elle a estimé que le virus ne pourrait être contenu qu'avec des mesures nettement durcies et a demandé une réunion des autorités dès la semaine prochaine, a souligné une source ayant participé à la rencontre.

Cette source confirmait des informations parues dans plusieurs médias allemands.

Selon le site d'information du magazine Der Spiegel et celui du quotidien Bild, parmi les mesures à l'étude figurent la réintroduction de contrôles aux frontières, comme au printemps dernier, la généralisation du port de masques de type FFP2, l'imposition du télétravail, voire la fermeture des transports publics.

Toutefois, il ne s'agit à ce stade que d'une liste d'hypothèses de travail qui n'ont pas encore été discutées avec les dirigeants des Etats régionaux allemands. Or, dans l'Etat fédéral qu'est l'Allemagne, ce sont au bout du compte eux qui ont la haute main en matière par exemple de santé ou de transports publics.

Couvre-feu généralisé en France

Un couvre-feu à partir de 18h00 sera imposé dès samedi et pour au moins 15 jours sur toute la France métropolitaine, a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

Pour éviter une propagation des variants britanniques et sud-africains, un test négatif sera exigé pour tous les voyageurs arrivant en France depuis un pays hors de l'UE ainsi qu'une quarantaine de sept jours, assortie d'un nouveau test PCR.


Le Royaume-Uni ferme ses frontières à certains pays

Le Royaume-Uni ferme ses frontières dès vendredi à 04H00 GMT aux arrivées de tous les pays d'Amérique du Sud ainsi que du Portugal en raison d'une mutation découverte au Brésil et qualifiée d'"inquiétante" par l'OMS.


Les Portugais se reconfinent mais moins qu'au printemps

Les dix millions de Portugais sont entrés vendredi dans une deuxième période de confinement général pour endiguer l'épidémie de Covid-19 mais l'impact des nouvelles restrictions était moins visible que celles du printemps dernier, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les rues du centre de Lisbonne étaient moins fréquentées que d'ordinaire, mais de nombreux habitants sont sortis de chez eux, notamment déposer leurs enfants dans les écoles qui, cette fois, n'ont pas été fermées.

AMERIQUE

Recherches pour un passeport de vaccination aux USA

Des sociétés informatiques, dont Microsoft, des institutions de santé et des ONG ont formé une coalition pour mettre au point un passeport de vaccination, anticipant le potentiel besoin pour les personnes de devoir prouver aux autorités et aux entreprises qu'elles sont vaccinées contre le Covid-19.

"Le but est de permettre aux individus d'avoir accès à leur dossier de vaccination et d'utiliser des outils comme CommonPass (un portefeuille numérique, ndlr) pour retourner au travail et à l'école, pour recommencer à voyager et à vivre, tout en protégeant la confidentialité de leurs données", a déclaré jeudi dans un communiqué Paul Meyer, le dirigeant de la fondation Commons Project.

Brésil: couvre-feu dans l'Etat d'Amazonas

L'Etat d'Amazonas, dans le nord du Brésil, a annoncé jeudi l'instauration d'un couvre-feu de dix jours en raison de la saturation des hôpitaux débordés par l'afflux permanent de patients atteints de Covid-19, avec de graves problèmes d'approvisionnement en oxygène.

Le Mexique connaît sa semaine la plus meurtrière

Le Mexique vient de connaître sa semaine la plus meurtrière depuis le début de la pandémie de Covid-19, avec une moyenne de 983 décès par jour pendant sept jours, selon les chiffres publiés jeudi.

Du jeudi 7 janvier au mercredi 13 janvier, le Mexique a enregistré 6.885 décès liés au coronavirus, avec un plafond de 1.314 le mardi 12, indiquent les chiffres publiés par les autorités. A la date de jeudi, le bilan total de l'épidémie au Mexique était de 137.916 morts et de 1.588.369 cas de contamination. Les contaminations ont elles aussi atteint un pic au cours de la dernière semaine, avec une moyenne quotidienne de 24.105 nouveaux cas. Le Mexique est le quatrième pays le plus lourdement touché par le virus en chiffres absolus et le 18e si l'on considère le nombre de morts pour 100.000 habitants, selon une base de données de l'AFP fondée sur les données officielles des Etats concernés. Le taux d'occupation des services hospitaliers de la capitale est de 91%, selon le secrétariat à la Santé. Mardi, 7.013 patients étaient hospitalisés, dont 1.782 étaient intubés.

ASIE

La Chine place 20.000 habitants en quarantaine forcée

La Chine a placé en quarantaine forcée 20.000 habitants de zones rurales dans un foyer de Covid-19, selon un média d'Etat, le pays annonçant vendredi un nombre de nouveaux malades jamais vu depuis mars. Le pays asiatique reste toutefois serein: il a largement enrayé l'épidémie depuis le printemps, grâce à des dépistages massifs, à des confinements, à la filtration des voyageurs provenant de l'étranger ou encore au suivi des déplacements. Le ministère de la Santé a fait état vendredi de 144 nouveaux malades du Covid-19. Comparé à l'Europe ou aux Etats-Unis, le chiffre est extrêmement bas. Mais il n'était plus aussi élevé en Chine depuis le 2 mars 2020.

La plupart des nouveaux cas sont enregistrés dans le Hebei (nord), la province qui entoure Pékin et où 22 millions de personnes sont déjà soumises à une forme ou à une autre de confinement. Cette petite résurgence épidémique semble être le résultat d'une circulation du virus dans les zones rurales de certaines grandes villes, notamment de Shijiazhuang, le chef-lieu provincial et épicentre du nouveau foyer.

Plus de 20.000 habitants de villages situés aux alentours ont ainsi été placés en quarantaine dans des établissements prévus par les autorités, a indiqué la télévision publique CCTV.

Le ministère chinois de la Santé avait fait état jeudi du premier mort du Covid-19 depuis près de huit mois dans le pays.

Une équipe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est arrivée le même jour dans la ville de Wuhan (centre) la première à avoir été touchée par l'épidémie fin 2019, afin d'enquêter sur l'origine du nouveau coronavirus.

MOYEN-ORIENT

Israël: deux millions de vaccination

Israël a franchi jeudi le cap des deux millions de personnes ayant reçu leur première dose de vaccin contre le nouveau coronavirus, avec la vaccination d'une puéricultrice à Ramla, près de Tel Aviv, à laquelle a assisté le Premier ministre Benjamin Netanyahu.