Plus de 300 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l'AFP à partir de bilans officiels vendredi à 15H45 GMT.

Au total, 300.042.439 cas d'infection ont été diagnostiqués depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 20219.

Le monde, où les cas sont en hausse depuis la mi-décembre, soit près de deux semaines après la découverte du variant Omicron au Botswana et en Afrique du Sud, connaît actuellement une quatrième vague avec un nombre record de contaminations enregistrées.

Au moins 13.568.765 contaminations ont été détectées ces sept derniers jours dans le monde (+64% par rapport à la semaine précédente), soit une moyenne de 1.938.395 contaminations par jour. Le précédent record datait du printemps 2021, lorsqu'entre le 23 et le 29 avril 816.840 cas avaient été recensés en moyenne par jour.

Les onze pays, hors micro-Etats, qui ont enregistré l'incidence la plus élevée (nombre de cas total pour 100.000 habitants lors des sept derniers jours) sont européens, parmi lesquels Chypre (3.468), l'Irlande (2.840), la Grèce (2.415), le Monténégro (2.371), le Danemark (2.362) et la France (2.137). Le premier pays non-européen, en douzième position, est l'Australie (1.261).

En outre, 34 pays dans le monde ont battu ces trois derniers jours leur record de cas détectés en une semaine. Parmi eux, 18 se situent dans la région Europe, sept dans la région Afrique, six en Amérique latine/Caraïbes, deux en Amérique du Nord (Etats-Unis/Canada) et un en Océanie (Australie).

L'accélération des contaminations ne s'accompagne pas, pour l'heure d'une hausse globale des décès.

Une moyenne de 6.172 décès quotidiens ont été enregistrés dans le monde ces sept derniers jours, en baisse de 3% par rapport à la semaine précédente.

A son plus haut, ce chiffre avait atteint sur le continent 14.803 décès par jour en moyenne, en janvier 2021.

Ces chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste non détectée malgré l'intensification du dépistage dans de nombreux pays depuis le début de la pandémie, après la découverte du virus fin 2019. En outre, les politiques de tests diffèrent d'un pays à l'autre.

EUROPE

L'Allemagne restreint encore l'accès aux restaurants et bars

Face à la montée des infections dues au variant Omicron du Covid-19, l'Allemagne va encore restreindre l'accès aux restaurants et cafés mais alléger les délais de quarantaine pour éviter une éventuelle paralysie du pays, a annoncé vendredi le chancelier allemand Olaf Scholz. Au plus tard à partir du 15 janvier, les clients des restaurants, cafés et bars devront désormais, en plus d'un certificat de vaccination ou de guérison, présenter un test de dépistage négatif du jour. Mais les personnes ayant déjà reçu une troisième dose de sérum seront exemptées de test.

Les délais de quarantaine pour les malades et les cas contacts vont être réduits afin de ne pas risquer de paralyser le pays en raison d'un trop grand nombre de personnes placées en isolement. Ainsi toute personne en contact avec un malade infecté ne devra plus se mettre en quarantaine si elle a reçu trois doses de vaccin, vient d'être vaccinée ou a déjà contracté le virus. Pour tous les autres, y compris les personnes infectées, la quarantaine, qui était jusqu'ici de 14 jours, pourra être réduite à sept jours sur présentation d'un test PCR négatif.

Dans tous les commerces et les transports publics, de courte ou de longue distance, le port d'un masque FFP2 est désormais "recommandé avec insistance".

"Je ne peux pas exclure qu'il y ait une augmentation significative des infections dans un avenir proche" à cause de la propagation rapide du variant Omicron, a prévenu le dirigeant à l'issue d'une réunion avec les dirigeants des 16 États régionaux, assurant que les mesures décidées étaient certes "strictes mais pragmatiques". Berlin entend ainsi réagir à la déferlante de contaminations au variant Omicron dans de nombreux pays européens, un variant qui "deviendra bientôt dominant sur l'ensemble du territoire", selon le chancelier et les représentants des États régionaux.

La première économie européenne avait été touchée à l'automne par une virulente reprise de l'épidémie liée au variant Delta. Le nombre des nouveaux cas a toutefois reflué depuis le retour à de nombreuses restrictions.

Mais, quoique sous contrôle par rapport à la France ou la Grande-Bretagne par exemple, il est reparti à la hausse ces derniers jours.

Le nouveau gouvernement avait annoncé peu après son entrée en fonction début décembre vouloir rendre la vaccination obligatoire rapidement alors que 71,6% de la population totale a reçu deux doses et 41,6% trois doses. Aucun projet de loi n'a encore été formulé mais Olaf Scholz a réitéré son souhait qu'elle soit décidée rapidement.

Déploiement de personnels militaires pour aider les services de santé à Londres

Des troupes militaires britanniques sont en train d'être déployées à Londres pour soutenir les services de santé (NHS) alors que la pénurie de staff à cause du Covid-19 prend de l'ampleur, a confirmé le ministère de la Défense. Environ 200 membres des forces armées sont mis à disposition des hôpitaux dans la capitale britannique, qui est au centre de l'épidémie attribuée au variant Omicron du Covid-19 outre-Manche, avec une forte flambée des infections.

L'annonce survient après que le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé cette semaine que les ministres espéraient "surfer" sur la dernière vague épidémique sans avoir à introduire de nouvelles restrictions.

La Défense britannique a indiqué que le déploiement comprenait 40 médecins militaires et 160 membres du personnel général pour remplir les fonctions vacantes à cause des absences au sein des services de santé. De nombreux travailleurs de santé ne peuvent travailler car ils sont malades ou placés en quarantaine.

Quarante équipes de cinq - un médecin et quatre staff - vont viser les zones où les besoins sont les plus conséquents, au cours des trois prochaines semaines.

En outre les services d'ambulance vont recevoir l'appui de 32 autres militaires.

Environ 1.800 membres des forces armées sont déjà sur le terrain au Royaume-Uni pour soutenir les autorités civiles dans leur réponse à la pandémie.

AMERIQUE

Le Chili accélère son programme de 4e dose de vaccin

Le Chili, un des pays ayant les plus hauts taux de vaccination au monde, a annoncé jeudi l'accélération de son programme d'administration d'une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19.

Pérou: près de 100.000 enfants orphelins à cause du Covid

L'épidémie de Covid-19 a rendu orphelins environ 98.000 enfants au Pérou, a annoncé jeudi le gouvernement du pays le plus endeuillé au monde par rapport au total de sa population.

Nombre de cas toujours plus haut en Argentine

L'Argentine continue d'enregistrer une hausse vertigineuse du nombre de personnes positives au Covid, avec un record de 109.608 nouveaux cas jeudi, l'une des plus fortes progressions du virus en Amérique latine ces dernières semaines.

ASIE

JO-2022: la Chine a pris des mesures très fermes selon l'OMS

L'OMS a estimé jeudi qu'avec les mesures "très fermes" prises en Chine contre le Covid-19, il n'y avait "pas de risque particulier" à ce que les Jeux olympiques de Pékin (4-20 février) puissent se tenir.

Un mois tout juste avant le début des épreuves qui s'annoncent comme les plus surveillées de l'ère pandémique, une "bulle" sanitaire anti-Covid a été mise en place mardi autour des sites des Jeux olympiques de Pékin, pour éviter tout contact entre les personnes en provenance de l'étranger et la population locale en dehors de cette zone.

Philippines: Duterte menace les non-vaccinés

Le président philippin Rodrigo Duterte a appelé jeudi à arrêter les non-vaccinés ne respectant pas l'obligation de rester chez eux pendant la durée des restrictions renforcées, destinées à contenir l'envolée des contaminations liée au variant Omicron.

Les habitants non-vaccinés doivent rester chez eux jusqu'à la mi-janvier et ne peuvent sortir que pour acheter des produits de première nécessité ou pour faire de l'exercice.

AFRIQUE

Plus de dix millions de cas en Afrique

Le continent africain a franchi le niveau symbolique des 10 millions de cas de Covid-19, selon un décompte effectué jeudi par l'AFP.

Un total de 10.006.799 cas de Covid-19 ont été officiellement recensés en Afrique depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l'AFP à partir de bilans officiels jeudi à 18H15 GMT.

OCEANIE

Djokovic obtient un sursis

Novak Djokovic s'est réveillé une nouvelle fois ce vendredi matin, jour de Noël orthodoxe, dans un centre de rétention de Melbourne où il a passé une deuxième nuit après l'annulation de son visa. Le numéro un mondial de tennis a obtenu un sursis jusqu'à lundi, nouvel épisode d'une saga qui a viré à l'incident diplomatique.

Le Serbe, qui n'a jamais caché son scepticisme à propos de la vaccination et qui a obtenu une dérogation médicale pour participer à l'Open d'Australie, est retenu par les services d'immigration à Melbourne depuis son arrivée mercredi soir. Il a contesté en justice la décision des autorités de lui refuser l'entrée.

Le président de la Serbie Aleksandar Vucic a dénoncé "une chasse politique".