La pandémie a fait au moins 880.396 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché en termes de décès, avec 188.540 morts. Suivent le Brésil (126.203 morts), l'Inde (70.626), le Mexique (67.326) et le Royaume-Uni (41.549).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus de morts par rapport à sa population, avec 90 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Belgique (85), l'Espagne (63), le Royaume-Uni (61), et le Chili (60).

Melbourne prolonge 

Le strict confinement de six semaines de Melbourne, qui devait prendre fin le week-end prochain, est prolongé jusqu'au 28 septembre dans la deuxième plus grande ville d'Australie, ont annoncé les autorités australiennes, estimant insuffisante la baisse du nombre de nouveaux cas de coronavirus.

L'Etat de Victoria où se situe Melbourne a enregistré dimanche 63 nouveaux cas et cinq décès, contre plus de 700 au plus fort de l'épidémie.

8 550 nouveaux cas détectées en 24h en France

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 détectés en 24 heures en France a atteint le chiffre de 8.550, proche du record de la veille depuis le début de l'épidémie et le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon des données publiées samedi soir par la Direction générale de la Santé (DGS).

8.550 cas positifs ont été confirmés depuis vendredi, soit sensiblement le même niveau que la veille (8.975 cas), confirmant la nette hausse par rapport aux jours précédents où l'on dénombrait un peu plus de 7.000 nouveaux cas en 24 heures.


"En France métropolitaine, la progression de la circulation virale est exponentielle. La dynamique de la transimission en forte croissance est préocuppante", relève Santé publique France, dans son point régulier de la situation.

Surtout, la multiplication des tests n'explique pas "la hausse des cas observés", selon ce communiqué. "Depuis début juillet, le nombre de patients dépistés a été multiplié par un peu plus de deux et le nombre de nouveaux cas par douze", relève ainsi Santé publique France. Près de neuf millions de tests ont été réalisés depuis le début de l'épidémie, dont plus d'un million au cours de la semaine écoulée.

Quelque 53 nouveaux "clusters" ont été détectés, sur un total de 484 en cours d'investigation, dont 208 dans des Ehpad.

Le taux de positivité (proportion du nombre de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées) continue parallèlement d'augmenter: il a atteint 4,7% samedi, alors qu'il s'établissait à 4,3% mercredi et 4,4% jeudi, d'après la DGS.

Le nombre de décés hospitaliers a atteint 20.222, soit 12 de plus au cours des dernières 24 heures, pour un total de 30.698 décés depuis le début de l'épidémie. Le nombre de nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours a atteint 1.661, dont 285 en réanimation, selon Santé publique France.

Vaccin à moins de 10 euros

Le coût du futur vaccin en cours d'élaboration par les laboratoires Sanofi et GSK contre le Covid-19 "n'est pas tout à fait défini encore", mais sera "à moins de dix euros" la dose, selon Olivier Bogillot, président de Sanofi France.

Le laboratoire concurrent anglo-suédois AstraZeneca a quant à lui annoncé le prix de 2,50 euros la dose pour son vaccin.

Manifestations en Australie, en Italie et en Croatie...

La police australienne a annoncé avoir arrêté samedi à Melbourne des dizaines de manifestants défilant dans la deuxième ville du pays contre les restrictions officielles liées au coronavirus.

Le rassemblement illégal avait fait l'objet d'une promotion sur les réseaux sociaux au sein de groupes adeptes de théories du complot liées au coronavirus, et demandant la fin des mesures de confinement.

Environ un millier de personnes ont manifesté samedi dans le centre de Rome pour protester contre l'obligation de vacciner les enfants en âge scolaire et le port de masque.


"Non à l'obligation de vacciner, oui à la liberté de choix", "Pas de masque à l'école, pas de distanciation", "La liberté personnelle est inviolable" et "Vive la liberté", proclamaient des pancartes brandies par les manifestants dont la majorité ne portait pas de masque.

"Le Covid est un mensonge, nous ne sommes pas tous des covidiots", ou encore "Enlevez le masque, éteignez la télé, vivez pleinement votre vie", ont clamé plusieurs milliers de Croates rassemblés samedi à Zagreb.

Le nombre de contaminations a bondi en Croatie depuis la réouverture des frontières aux estivants, dépassant les 200 par jour en août et atteignant un record de 369 nouveaux cas jeudi.

Berlusconi: état stable

L'état de santé de l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi hospitalisé jeudi en raison d'une infection pulmonaire due au Covid est "stable". Son médecin a expliqué samedi que "le cadre respiratoire et clinique confirme une évolution régulière et attendue et entraîne donc un optimisme prudent mais raisonnable".

Vendredi, ce même médecin avait indiqué que le Cavaliere, 84 ans dans trois semaines, "peut être défini comme un patient à risque en raison de son âge et de ses anciennes pathologies", dont une intervention à coeur ouvert.