La pandémie a fait au moins 2.692.313 morts dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (540.970), suivis par le Brésil (290.314), le Mexique (196.606), l'Inde (159.370) et le Royaume-Uni (125.926).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

EUROPE

L'Allemagne classe la Pologne dans les pays à haut risque

L'Allemagne va restreindre les passages à sa frontière avec la Pologne, pays classé vendredi en zone Covid-19 à haut risque par l'institut de veille sanitaire Robert Koch.

Cette mesure, qui prendra effet dimanche, signifie que les personnes entrant sur le territoire allemand en provenance de Pologne devront présenter un test PCR ou antigène négatif, selon l'institut, qui a également classé dans cette catégorie Chypre et la Bulgarie.

Nombre record d'infections en un jour aux Pays-Bas depuis plus de deux mois

Au total, 7.668 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés aux Pays-Bas entre vendredi matin et samedi matin, selon l'agence de presse ANP. Il s'agit du nombre le plus élevé de contaminations en une journée depuis le 8 janvier dernier. Vingt-quatre heures plus tôt, 7.425 nouveaux cas avaient été enregistrés. Le nombre de cas reste toutefois stable.

Le nombre de décès a augmenté avec 18 morts au cours des dernières 24 heures, selon l'Institut national néerlandais de la santé publique et de l'environnement (RIVM).

De jeudi à vendredi, 46 décès ont été comptabilisés dans le pays.

Reprise de la vaccination avec AstraZeneca dans plusieurs pays européens

L'Allemagne, la France, l'Italie, la Bulgarie ou encore la Slovénie ont repris vendredi la vaccination avec le vaccin d'AstraZeneca, déclaré "sûr et efficace" la veille par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

En revanche, le Danemark, la Norvège et la Suède vont attendre. La Finlande a décrété une suspension au moins jusqu'au 29 mars.

En France, l'autorité de santé a recommandé vendredi de le réserver aux 55 ans et plus.

Le Premier ministre français Jean Castex a reçu sa première dose du vaccin AstraZeneca, comme son homologue britannique Boris Johnson. La chancelière allemande Angela Merkel ainsi que le Premier ministre italien Mario Draghi ont déclaré qu'ils se feraient administrer ce vaccin.

Royaume-Uni: la moitié des adultes a reçu une dose de vaccin contre le Covid-19

La moitié de la population adulte au Royaume-Uni a reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19, a annoncé samedi le ministre de la Santé, se félicitant d'un "énorme succès" pour ce pays, le plus endeuillé en Europe par la pandémie. "Je suis absolument ravi de vous dire que nous avons maintenant vacciné la moitié de tous les adultes au Royaume-Uni. C'est un énorme succès", a déclaré le ministre de la Santé, Matt Hancock dans une vidéo postée sur Twitter. Il a remercié les personnes impliquées dans la vaste campagne de vaccination lancée début décembre au Royaume-Uni.

"C'est tellement important, car ce vaccin est notre moyen de sortir de cette pandémie", a souligné le ministre, encourageant la population à se faire vacciner.

"Le programme de vaccination britannique est une grande réussite. C'est grâce au travail acharné de nombreuses personnes. Ce n'est pas facile, mais nous faisons des progrès considérables.", a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni a administré plus de 26 millions de premières doses de vaccin contre le Covid-19. La seule journée de jeudi, 660.276 doses de vaccin ont été injectées.

La campagne de vaccination a récemment été étendue aux plus de 50 ans et le Premier ministre Boris Johnson, 56 ans, a reçu une première dose de vaccin AstraZeneca vendredi, au lendemain des assurances apportées par les régulateurs britannique et européen sur la sûreté du sérum.

Boris Johnson a été vacciné à l'hôpital St Thomas de Londres, où il avait passé trois jours en soins intensifs en avril 2020, frappé par la maladie Covid-19.

Allemagne: hausse exponentielle des infections

L'Allemagne est confrontée à une augmentation "très clairement exponentielle" des infections au Covid-19, liée en particulier à la diffusion du variant britannique, a déclaré le vice-président de l'Institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI).

L'Italie adopte des mesures de soutien de 32 milliards d'euros

Le gouvernement italien a adopté vendredi en conseil des ministres un paquet de mesures d'aide de 32 milliards d'euros pour faire face aux effets dévastateurs de la pandémie de coronavirus sur l'économie et soutenir entreprises et ménages.

Durcissement des restrictions en Sardaigne

La Sardaigne, qui faisait figure d'exception en Italie avec relativement peu de restrictions liées au Covid-19, verra les mesures se durcir dès lundi en raison d'une dégradation de sa situation sanitaire, a annoncé le ministre italien de la Santé.

AMERIQUE

Venezuela: l'opposition débloque 30 millions de dollars pour l'achat de vaccins

Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido a annoncé vendredi affecter 30 millions de dollars de fonds gelés à l'étranger dans le cadre des sanctions contre son pays et placés sous son contrôle à l'achat de vaccins anti-Covid, via le mécanisme Covax.

Les autorités ont affirmé que le pays est confronté à une deuxième vague de l'épidémie "plus virulente" que la précédente.

Plages fermées à Rio, Bolsonaro inquiet pour la vitamine D

Le maire de Rio de Janeiro a annoncé vendredi la fermeture des plages ce week-end pour freiner la propagation du coronavirus, une décision critiquée par le président Jair Bolsonaro, qui s'est affirmé préoccupé des carences en vitamine D des habitants de Rio.

Volkswagen suspend temporairement sa production au Brésil

Le constructeur automobile Volkswagen a annoncé vendredi une suspension temporaire de douze jours de la production dans ses quatre usines au Brésil en raison de la deuxième vague épidémique de coronavirus qui frappe durement le pays.

Démission du ministre équatorien de la Santé

Le ministre équatorien de la Santé, Rodolfo Farfan, a démissionné vendredi en plein scandale sur la vaccination contre le Covid-19 de personnes n'appartenant pas à des groupes prioritaires, a-t-on indiqué de source officielle.