La pandémie a fait au moins 2.947.319 morts, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 563.421 décès, suivis par le Brésil (358.425 morts), le Mexique (209.702), l'Inde (171.058) et le Royaume-Uni (127.100).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Vaccins: 800 millions de doses administrées

Plus de 800 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 200 pays et territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée.

Moderna efficace à 90%

Le vaccin de Moderna est efficace à 90% contre le Covid-19 et à 95% contre les formes graves de la maladie, a annoncé la firme de biotechnologie américaine dans de nouveaux résultats publiés mardi, en légère baisse par rapport à un précédent essai clinique.

EUROPE

Le Danemark tourne le dos à AstraZeneca

Le Danemark a décidé d'arrêter définitivement la vaccination contre le coronavirus au moyen du produit développé par AstraZeneca, rapportent mercredi les médias danois. Le royaume nordique avait suspendu l'utilisation du sérum d'AstraZeneca à la mi-mars, en raison de cas suspects de mauvaise coagulation sanguine potentiellement liés au vaccin suédo-britannique.

Selon les médias locaux, le pays a également convenu de suspendre, pour le moment, la vaccination avec le vaccin anti-Covid du laboratoire Johnson & Johnson, en raison de l'apparition récente de cas graves de formation de caillots sanguins chez plusieurs personnes.

Mesure sur AstraZeneca en Allemagne

En Allemagne, les personnes de moins de 60 ans vaccinées avec une première dose d'AstraZeneca auront leur deuxième injection avec un autre vaccin.

Suspension des vols Brésil-France

Paris a décidé de suspendre "jusqu'à nouvel ordre" tous les vols entre le Brésil et la France en raison des inquiétudes autour du variant brésilien du Covid-19.


Allemagne: Merkel impose sa ligne stricte

Le gouvernement d'Angela Merkel a approuvé un durcissement de la loi sur la protection contre les infections lui conférant un pouvoir accru face aux régions pour combattre la pandémie.

Le texte, qui doit encore être approuvé par le Bundestag, vise à imposer des restrictions harmonisées sur tout le territoire, en particulier des couvre-feux nocturnes.

Allègements en Norvège

La Norvège va de nouveau autoriser, sous conditions, bars et restaurants à servir de l'alcool à la faveur d'allègements de mesures annoncés par le gouvernement.

France: élections régionales maintenues

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé devant les députés le maintien en juin des élections départementales et régionales, mais avec un décalage d'une semaine, soit les 20 et 27 juin, et des protocoles renforcés face à l'épidémie.


Johnson & Johnson sera administré aux plus de 55 ans en France

Le vaccin Johnson & Johnson sera administré en France aux personnes âgées de plus de 55 ans, comme c'est déjà le cas pour l'AstraZeneca, en qui le gouvernement a dit mercredi garder sa "confiance". Le vaccination au Johnson & Johnson a été suspendue aux Etats-Unis et en Afrique du Sud en raison de l'apparition rare de graves caillots sanguins.

Ce laboratoire a aussitôt décidé de retarder le déploiement de son vaccin unidose en Europe, où il avait été le quatrième à obtenir une autorisation de l'Agence européenne du médicament le mois dernier.

"Nous avons reçu la première livraison de vaccins, c'est-à-dire 200.000 doses qui sont arrivées en début de semaine sur notre territoire et qui sont en train d'être acheminées auprès de la médecine de ville et des officines de pharmacie", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres.

Poutine a reçu la seconde dose d'un vaccin contre le Covid-19

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi avoir reçu la seconde dose d'un vaccin contre le coronavirus, appelant chacun à "suivre son exemple".

"Je veux vous informer qu'à l'instant, juste avant d'entrer dans cette salle, j'ai fait mon deuxième vaccin et je suis sûr que tout va bien se passer", a-t-il déclaré durant une vidéoconférence avec une organisation de géographes retransmise à la télévision. "Suivez mon exemple", a-t-il immédiatement ajouté.

AMERIQUE

Johnson & Johnson mis en "pause"

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé mardi "une pause" dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson, afin d'enquêter sur l'apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis.

Le groupe américain Johnson & Johnson a immédiatement annoncé "retarder le déploiement" de son vaccin unidose en Europe.

L'Afrique du Sud a dans la foulée suspendu l'utilisation de ce vaccin.

Confinement partiel en Colombie

Environ 12 millions de personnes sur les 50 millions d'habitants de la Colombie seront confinées pour le week-end dans quatre villes, dont la capitale Bogota.

Records en Argentine et en Uruguay

L'Argentine a enregistré mardi un nombre record de 27.001 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, et les autorités ont commencé à analyser l'adoption de nouvelles restrictions.

L'Uruguay bat des records de contaminations et de décès, enregistrant au cours des 14 derniers jours le plus haut taux mondial de contaminations pour 100.000 habitants.

MOYEN-ORIENT

L'Iran suspend les vols avec la France

L'Iran a annoncé mercredi qu'il suspendait sine die les vols en provenance et à destination de la France en même temps qu'il réautorisait ceux de et vers le Royaume-Uni.

Cette décision, qui touche les vols Téhéran-Paris assurés par la compagnie publique Iran Air (deux vols par semaine en temps normal, un seul depuis plusieurs semaines) est liée à la situation sanitaire en France, a indiqué l'agence officielle Irna en citant Mohammad Hassan Zibakhch, porte-parole de l'Organisation de l'aviation civile iranienne.

La fin de la suspension des vols de et vers le Royaume-Uni survient après que Londres eut levé mardi une partie des restrictions s'appliquant en Angleterre dans le cadre d'un plan de déconfinement progressif lié aux progrès de la campagne de vaccination britannique.

On ne savait cependant pas immédiatement si Iran Air est en mesure de reprendre sa desserte Téhéran-Londres.

Ramadan assombri par la pandémie

Nombre de musulmans dans le monde commencent le mois de jeûne du ramadan, assombri pour la deuxième année consécutive par la pandémie.

Des pèlerins immunisés contre le Covid-19 ont effectué mardi la omra, le petit pèlerinage de la Mecque en Arabie saoudite, au premier jour du mois de jeûne musulman.


AFRIQUE

Projet de fabrication de vaccins en Afrique

L'Union africaine (UA) a annoncé mardi soir le lancement d'un "partenariat pour la fabrication de vaccins africains" (PAVM) avec pour objectif de créer cinq pôles de recherche et de fabrication de vaccins sur le continent.

RDC: début de la vaccination, allègement du couvre-feu

Les autorités congolaises ont annoncé mercredi le début lundi de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en République démocratique du Congo où le couvre-feu a été levé dans plusieurs provinces et allégé dans la capitale Kinshasa.

L'équipe mandatée par la présidence de la République pour lutter contre la Covid-19 "a décidé de lancer la vaccination dès le lundi 19 avril" sur toute l'étendue du territoire national, a annoncé Gilbert Kankonde, ministre sortant de l'Intérieur à la télévision publique.

La vaccination contre le coronavirus est un sujet très délicat en RDC, où la méfiance envers le vaccin est répandue. Des nombreux messages évoquant des théories du complot sont régulièrement partagés dans les réseaux sociaux.

"La vaccination sera volontaire et la priorité sera accordée au personnel soignant, aux personnes vulnérables souffrant des maladies chroniques et à toutes les personnes exposées à un flux important dans l'exercice de leur travail", a rassuré M. Kankonde.

Dans le cadre du dispositif Covax, qui vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays, la RDC a reçu 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca début mars. La vaccination qui devait commencer le 15 mars avait été reportée "par mesure de précaution" après la suspension par d'autres pays d'utilisation du vaccin AstraZeneca.

Après étude, l'équipe d'experts congolais "a rassuré que le vaccin AstraZaneca déjà disponible en RDC ne présente aucun inconvénient sur la population", a affirmé M. Kankonde.

"Dans les provinces où la circulation du virus est faible, il a été décidé la levée du couvre-feu", a-t-il ajouté sans citer ces provinces.

"Dans d'autres provinces dont la ville de Kinshasa où la courbe épidémique est descendante, le couvre-feu en vigueur est repoussé de 22H00 à 04H00 du matin", a-t-il ajouté.