La pandémie a fait au moins 2.702.004 morts dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (541.907), suivis par le Brésil (292.752), le Mexique (197.219), l'Inde (159.558) et le Royaume-Uni (126.026).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

425 millions de doses

Plus de 425 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 18H00 GMT.

Au moins 162 pays ou territoires, qui hébergent 93% de l'humanité, ont commencé leur campagne de vaccination. Mais à ce jour, 58% des doses administrées l'ont été dans des pays à "revenu élevé" (au sens de la Banque mondiale), où n'habitent que 16% de la population mondiale.

Les infections en Allemagne dépasse un seuil important

En Allemagne, le nombre d'infections par le coronavirus a dépassé le seuil de 100 contaminations pour 100.000 habitants sur une période de sept jours, 103,9 précisément. Un nombre qui sera au centre des discussions de lundi entre la chancelière Angela Merkel et les ministres-présidents des Länder sur d'éventuelles nouvelles mesures corona. L'Allemagne connait actuellement une troisième vague de cas, une campagne de vaccination lente et un ras-le-bol croissant de la part de la population.

Le nombre de nouvelles infections en Allemagne a atteint 13.733 dimanche, contre 10.790 dimanche dernier. En 24 heures, 99 personnes sont également décédées des suites du virus, contre 70 la semaine précédente.

Plusieurs régions allemandes veulent prolonger les restrictions en avril

Plusieurs régions allemandes plaident pour une prolongation des restrictions anti-Covid en place actuellement dans le pays en raison de la troisième vague de la pandémie, selon un document obtenu dimanche par l'AFP.

Manifestations contre les restrictions

Des manifestations ont rassemblé samedi plusieurs milliers de personnes en Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Bulgarie, Suisse, Serbie, Pologne, France et Grande-Bretagne, ainsi qu'au Canada pour dénoncer la "dictature" des restrictions sanitaires contre la pandémie et des heurts ont éclaté avec la police dans la ville allemande de Cassel.

L'UE menace AstraZeneca

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a menacé samedi de bloquer les exportations du vaccin AstraZeneca si l'Union européenne ne recevait pas d'abord ses livraisons.

"Nous avons l'option d'interdire toute exportation prévue (...) Respectez votre contrat avec l'Europe avant de commencer à livrer d'autres pays", a-t-elle déclaré.

Le contrat de l'UE avec AstraZeneca prévoit la livraison de doses produites à la fois sur le territoire de l'UE et au Royaume-Uni. "Or, nous n'avons rien reçu des Britanniques, alors que nous les fournissons", a fait valoir Ursula von der Leyen, ajoutant que l'UE avait envoyé une "lettre formelle" pour s'en plaindre au groupe pharmaceutique suédo-britannique.

Français et Polonais confinés

Un tiers des Français, dont les 12 millions d'habitants de la région parisienne, se sont réveillés samedi en régime de confinement léger, une mesure prévue pour quatre semaines, plus souple et moins restrictive qu'en mars 2020.


Contrairement aux deux premiers confinements, les habitants de zones concernées pourront sortir "sans aucune limitation de durée", mais "dans un rayon limité à 10 kilomètres". Une grande partie des commerces seront aussi fermés.

La Pologne est aussi entrée samedi en confinement partiel, pour une durée de trois semaines.

Pas de spectateurs de l'étranger aux JO

Il n'y aura pas de spectateurs venant de l'étranger aux Jeux olympiques de Tokyo cet été en raison des risques sanitaires importants, ont annoncé les responsables olympiques et les autorités japonaises à l'issue d'une réunion en ligne samedi.