Espagne: le masque ne sera plus obligatoire à l'extérieur le 26 juin

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé vendredi la fin du port du masque obligatoire en extérieur à partir du 26 juin dans le pays, où la situation sanitaire est en très nette amélioration. "Ce week-end sera le dernier avec des masques en extérieur car le 26 juin, nous ne porterons plus le masque dans les espaces publics" à l'air libre, a déclaré Pedro Sanchez lors d'un déplacement à Barcelone, en précisant que cette mesure serait adoptée formellement jeudi lors d'un conseil des ministres extraordinaire.

L'obligation du masque assouplie dès le 26 juin aux Pays-Bas

L'obligation de porter le masque sera fortement assouplie à partir du 26 juin aux Pays-Bas, a annoncé vendredi le Premier ministre démissionnaire Mark Rutte lors d'une conférence de presse. L'obligation restera d'application uniquement dans les endroits où le maintien d'une distance de 1,5 mètre n'est pas possible, notamment dans les aéroports, les gares ainsi que dans les trains et les avions.

L'Italie réimpose la quarantaine aux voyageurs du Royaume-Uni

L'Italie a annoncé vendredi que les passagers en provenance du Royaume-Uni devront observer de nouveau une brève quarantaine, tandis que ceux de nombreux autres pays pourront entrer librement s'ils possèdent le pass sanitaire anti-Covid. La quarantaine obligatoire pour les passagers en provenance du Royaume-Uni entrera en vigueur le lundi 21 juin, a précisé le ministère de la Santé.

En plein retrait militaire, foyer de Covid-19 à l'ambassade américaine à Kaboul

L'ambassade des Etats-Unis à Kaboul a ordonné un confinement strict de son personnel après l'apparition d'un "important" foyer de cas de Covid-19, en plein retrait des soldats américains d'Afghanistan.

Selon une note interne, 114 employés de la mission diplomatique ont contracté le Covid-19 et "sont placés à l'isolement", tandis qu'une personne est décédée et que "plusieurs autres ont fait l'objet d'une évacuation médicale".

Les Etats-Unis allouent 3,2 milliards de dollars à la recherche d'antiviraux

Les autorités américaines ont annoncé jeudi leur intention d'investir 3,2 milliards de dollars en vue d'accélérer la recherche et le développement de médicaments antiviraux contre le Covid-19 et de futures pathologies.

Portugal: nouvelles restrictions sanitaires ciblant la région de Lisbonne

A rebours de l'allègement des restrictions sanitaires dans plusieurs pays européens, le gouvernement portugais a décidé jeudi d'interdire les entrées et les sorties de la région de Lisbonne pendant le week-end, pour éviter que la hausse des cas de Covid se répande au reste du territoire.

Le Portugal avait enregistré la veille 1.350 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, soit le chiffre quotidien le plus élevé depuis fin février.

Royaume-Uni: plus de 10.000 cas en 24h, une première depuis février

Les autorités sanitaires britanniques ont enregistré jeudi 11.007 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, dépassant les 10.000 pour la première fois depuis fin février sur fond de poussée du variant Delta.

Vaccins: 2,5 milliards de doses administrées

Le monde passe la barre des 2,5 milliards de doses de vaccins administrées, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles.

Copa America: deux cas supplémentaires dans l'équipe bolivienne

La sélection bolivienne de football a enregistré deux nouveaux cas de Covid avant sa rencontre contre le Chili dans le cadre de la Copa America vendredi, a annoncé jeudi la fédération de football bolivienne (FBF).

L'Allemagne rouvre ses portes aux voyageurs hors-UE vaccinés

L'Allemagne va de nouveau autoriser à partir du 25 juin l'entrée sur son sol de voyageurs entièrement vaccinés en provenance de pays hors Union européenne, a annoncé jeudi le gouvernement d'Angela Merkel.

Les voyageurs devront avoir reçu, au minimum 14 jours avant l'entrée en Allemagne, deux doses d'un vaccin anti-Covid approuvé par l'Agence européenne des médicaments.

On apprend en outre ce vendredi que la moitié de la population en Allemagne a reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19. "La campagne de vaccination progresse à grands pas", a indiqué le ministre de la Santé, Jens Spahn, au cours d'une conférence de presse. "Plus d'un Allemand sur deux ont été vaccinés au moins une fois, c'est-à-dire 50,1 %, soit 41,5 millions de personnes".

Levée de l'état d'urgence à Tokyo

Le dispositif d'état d'urgence face au coronavirus sera levé dimanche comme prévu à Tokyo ainsi que dans d'autres départements du Japon, à bientôt un mois de l'ouverture des JO dans la capitale.

Cependant, des restrictions continueront à s'appliquer à Tokyo et dans d'autres départements jusqu'au 11 juillet, notamment pour les bars et restaurants, qui devront continuer à fermer en début de soirée.

Le variant Delta représente près de 90% des nouveaux cas à Moscou

Près de 90% des nouveaux cas recensés de Covid-19 à Moscou sont dus au variant Delta du coronavirus, a annoncé vendredi le maire de la capitale russe, expliquant ainsi la virulence de l'actuelle vague épidémique. "Selon les dernières données que nous avons obtenues, 89,3% des malades sont infectés par un coronavirus qui a muté, dit Delta, le variant indien. Et il est plus agressif, se répand plus vite", a affirmé Sergueï Sobianine à l'antenne de la chaîne télévisée Pervi Kanal.

L'Equateur prévoit de vacciner les migrants contre le Covid-19

L'Equateur, qui abrite quelque 433.000 Vénézuéliens, a prévu de vacciner les migrants à partir d'août, quel que soit leur statut d'immigration, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Plus de 3,8 millions de morts

La pandémie a fait plus de 3.835.238 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 10H00 GMT. Après les Etats-Unis (600.941 décès), les pays ayant enregistré le plus grand nombre de morts sont le Brésil (496.004) et l'Inde (381.903).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.