La pandémie a fait au moins 4.771.320 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 10H00 GMT

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 697.695 décès, suivis par le Brésil (596.749), l'Inde (448.062), le Mexique (276.973) et la Russie (207.255).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Le vaccin anti-Covid va devenir obligatoire pour tous les élèves en Californie

Tous les élèves de Californie éligibles au vaccin contre le Covid-19 devront se faire vacciner s'ils souhaitent assister physiquement aux cours, qu'ils soient scolarisés dans le système public ou privé, a annoncé vendredi le gouverneur de l'Etat. Cette décision est sans précédent aux Etats-Unis à une telle échelle et concernera à terme plus de six millions d'élèves en Californie, l'Etat le plus peuplé du pays.

L'obligation vaccinale ne sera toutefois pas immédiate. Elle n'entrera en vigueur que l'année prochaine, en fonction des tranches d'âge pour lesquelles l'agence américaine des médicaments, la FDA, aura pleinement validé le vaccin.

L'autorisation est pleine et entière pour les individus de plus de 16 ans, mais le vaccin n'est à ce stade autorisé pour les enfants âgés de 12 à 15 ans qu'en vertu d'une procédure d'urgence liée à la pandémie. Les enfants plus jeunes n'y ont pas encore accès.

"Nous allons commencer à mettre en œuvre cette demande pour le semestre prochain, soit au 1er janvier soit au 1er juillet", a précisé le gouverneur Gavin Newsom lors de cette annonce, faite depuis une école de San Francisco.

"Nos écoles exigent déjà des vaccins contre la rougeole, les oreillons et autres. Pourquoi ? Parce que les vaccins fonctionnent", a-t-il écrit parallèlement sur Twitter, ajoutant que "le vaccin contre le Covid-19 va être ajouté à la liste".

"C'est juste un vaccin de plus", a insisté le gouverneur, précisant qu'en Californie, 84% des habitants éligibles ont déjà reçu au moins une dose.

Comme pour les autres obligations vaccinales, des exemptions seront possibles pour des motifs médicaux ou religieux, et il reviendra aux écoles et aux districts scolaires de faire appliquer cette mesure.

Sans vaccin, il ne sera pas possible de fréquenter physiquement un établissement scolaire.

Les élèves non vaccinés auront la possibilité de suivre des cours via internet, de s'inscrire dans des programmes spécifiques mis en place par certains districts ou d'être scolarisés à domicile.

Cette obligation vaccinale s'appliquera également à tous les enseignants et personnels dès qu'elle entrera en vigueur pour les élèves, prévoit la directive californienne. Ces employés sont déjà tenus d'être vaccinés ou de se soumettre à un test de dépistage hebdomadaire, mais la directive supprimera cette dernière option.

Brésil: le pass sanitaire à nouveau en vigueur à Rio

La Cour suprême du Brésil a rétabli l'exigence du pass sanitaire pour entrer dans certains lieux publics et touristiques à Rio de Janeiro, un sésame à nouveau en vigueur vendredi, après avoir été suspendu mercredi par un juge. Dans son arrêt rendu jeudi soir, Luiz Fux, président de la plus haute juridiction du Brésil, a stipulé que l'instauration d'un pass sanitaire était "une compétence légitime de la mairie".

Depuis le 15 septembre, un décret municipal impose aux habitants de Rio de présenter un certificat de vaccination pour avoir accès à des sites touristiques emblématiques comme le Pain de sucre ou le Christ Rédempteur du Corcovado, mais aussi les lieux culturels ou les salles de sports.

La règle ne s'applique pas néanmoins pour les bars et les restaurants.

Mercredi, un juge de deuxième instance Paulo Rangel avait suspendu le décret. Il avait évoqué une "dictature sanitaire" et comparé la "persécution" subie par les non-vaccinés contre le Covid-19 à celle endurée, entre autres, par les juifs.

Ce magistrat controversé avait également fait allusion à Adolf Hitler qui, "au travers de la propagande nazie, a introduit au sein de la population la peur des juifs et des gitans".

Vendredi matin, le maire Eduardo Paes a salué la décision de la Cour suprême : "Avec le pass sanitaire, nous voulons dire aux touristes responsables qui sont vaccinés : 'venez, soyez tranquilles'. Et à ceux qui ne veulent pas du vaccin: 'vous n'êtes pas les bienvenus à Rio'".

La ville de Rio déplore quelque 33.000 morts du Covid-19, avec un taux de mortalité très élevé de 505 pour 100.000, largement supérieur à la moyenne nationale (284).

Le Brésil est, avec plus de 596.000 morts, le 2e pays le plus endeuillé par l'épidémie de Covid-19, après les Etats-Unis.

Le Sri Lanka lève une partie de ses restrictions anti Covid-19

Le Sri Lanka a en partie levé vendredi les mesures de confinement instaurées pendant près de six semaines pour contenir une féroce vague de Covid-19, maintenant toutefois un couvre-feu nocturne et l'interdiction des grands rassemblements. Les déplacements entre les provinces restent aussi interdits. Le nombre de personnes assistant à des mariages et des funérailles sera limité à un maximum de 10 jusqu'au 15 octobre. Les manifestations sportives pourront avoir lieu, mais sans spectateurs.

Afrique: 10% de vaccinés dans 15 pays

Quinze des 54 pays africains ont entièrement vacciné au moins 10% de leur population contre le Covid-19, tandis que la moitié des pays du continent n'en a vacciné que 2% ou moins, a annoncé jeudi le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique.

Neuf pays, dont l'Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, avaient atteint l'objectif des 10% début septembre, et six autres ont accéléré le mouvement pour l'atteindre en fin de mois grâce à une augmentation des livraisons de vaccins, selon le bureau régional de l'OMS.

Parmi les champions de la vaccination sur le continent, les Seychelles et l'Ile Maurice ont complètement vacciné plus de 60% de leurs habitants, le Maroc 48%, la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert plus de 20%.

Vaccins: l'UE prolonge son contrôle des exportations

Bruxelles va prolonger jusqu'à fin décembre son mécanisme de contrôle des exportations de vaccins anti-Covid produits dans l'UE, afin de garantir les approvisionnements des Vingt-Sept face aux "incertitudes" alimentées par l'émergence de nouveaux variants, a annoncé jeudi la Commission européenne.

En pratique, ce mécanisme oblige, avant toute exportation de vaccins hors UE par un laboratoire, à obtenir le feu vert de l'Etat membre d'où sont expédiées les doses. Cette décision doit ensuite être confirmée par la Commission.

4e record consécutif de morts en Russie

Un nouveau record de morts et des contaminations qui grimpent en flèche : la Russie continuait vendredi d'être secouée par une grave quatrième vague du Covid-19 favorisée par le variant Delta et une campagne de vaccination laborieuse. Pour le quatrième jour d'affilée, le pays a enregistré un record de décès quotidiens avec 887 morts liées au virus lors des dernières 24 heures, selon le bilan publié par le gouvernement.

La veille, on avait enregistré 867 décès.

Baisse du nombre de patients hospitalisés en France

Le nombre de personnes malades du Covid-19 et hospitalisées a continué de baisser jeudi, avec un taux de positivité des tests lui aussi toujours bas, selon les données de Santé publique France.

Slovénie: la justice suspend l'obligation vaccinale des employés du public

La Cour Constitutionnelle de la Slovénie a suspendu jeudi l'obligation pour les employés du secteur public de se vacciner contre le Covid-19, à quelques heures de son entrée en vigueur.

Le ministre de la Fonction publique Bostjan Koritnik a "déploré" la décision de justice tout en s'engageant à le respecter. La Cour constitutionnelle avait été saisie par un syndicat de police.

Vers une obligation vaccinale pour les salariés aux Etats-Unis

Des entreprises américaines comme United Airlines ont imposé à leurs employés la vaccination contre le Covid-19, préparant ainsi le terrain à l'obligation vaccinale prévue par le gouvernement américain pour toutes sociétés de plus de 100 employés.

Chez United, où les salariés basés aux Etats-Unis avaient jusqu'à lundi pour apporter une preuve de vaccination, on parade: 99,5% de ceux n'ayant pas demandé d'exemption médicale ou religieuse sont désormais vaccinés.

Pass sanitaire pour les adolescents français

Les jeunes Français de 12 à 17 ans qui échappaient jusqu'ici à la contrainte du pass sanitaire imposé à leurs aînés face à la crise du Covid-19, doivent à compter de ce jeudi le présenter à leur tour pour de nombreuses activités.

Les adultes sont déjà contraints depuis presque deux mois à présenter régulièrement ce document sous la forme d'un QR code, qui atteste soit qu'ils ont été vaccinés, soit qu'ils ont récemment réalisé un test négatif, soit qu'ils se sont rétablis du Covid depuis moins de six mois.

Un projet de loi est en préparation pour prolonger au-delà du 15 novembre la contrainte du pass. Le gouvernement veut "maintenir la possibilité" d'y recourir "jusqu'à l'été" 2022, a indiqué mercredi un porte-parole.