Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Les Pays-Bas prolongent leur avis négatif sur les voyages jusqu'au 15 avril

Le gouvernement néerlandais a prolongé son avis négatif sur les voyages à l'étranger jusqu'au 15 avril, a appris dimanche le Telegraaf à bonnes sources. Cela signifie qu'il déconseille tout voyage pour des raisons non-essentielles, une mesure prise dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. En revanche, les Pays-Bas souhaiteraient autoriser, à partir de la mi-mars, les leçons de natation pour les enfants. Ces décisions ne sont toutefois pas définitives, le gouvernement démissionnaire doit encore se réunir lundi.

Une conférence de presse du Premier ministre Mark Rutte et du ministre de la Santé Hugo de Jonge est attendue lundi soir. Il est déjà clair qu'aucun véritable assouplissement du confinement ne sera à l'ordre du jour. Au mieux, ce sont plutôt des ajustements qui seraient annoncés.

Premiers cas de Covid en Nouvelle-Calédonie, deux semaines de confinement strict

Neuf premiers cas de Covid-19 ont été détectés dimanche en Nouvelle-Calédonie où un confinement strict de deux semaines a été annoncé par le président du gouvernement local et le haut-commissaire de la République. Ces cas ont été identifiés lors d'investigations menées en raison de la détection la veille dans l'archipel voisin de Wallis-et-Futuna du premier cas autochtone.

France: Pas-de-Calais confiné

Le confinement dans le Pas-de-Calais, département du nord de la France, a débuté samedi et sera en vigueur pendant quatre week-ends, soit jusqu'au 28 mars, pour juguler une montée de l'épidémie.

Paris: "Vaccination de masse"

Une opération de "vaccination de masse" est lancée tout le week-end à Paris et en région parisienne, car "le temps presse" dans la course contre la propagation de la pandémie, a déclaré samedi le préfet de police de Paris, Didier Lallement, en espérant que "50.000 personnes de plus" seraient vaccinées d'ici dimanche soir.

Alors que la capitale et sa région font partie des zones où le virus circule le plus activement en France, la police a fait évacuer dans l'après-midi les quais de la Seine, où le soleil avait attiré en nombre des Parisiens qui souvent ne respectaient pas les gestes barrière.


Manifestations

A Stockholm, deux personnes ont été arrêtées en marge d'une manifestation organisée en protestation contre les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, lors de laquelle six policiers ont été blessés.

A Vienne, plusieurs milliers de manifestants ont marché dans le centre pour protester contre les restrictions destinées à endiguer l'épidémie. Des heurts isolés ont été signalés entre des manifestants et des contre-manifestants de gauche. La police a annoncé avoir procédé à quelques arrestations.

A Antananarivo, plusieurs centaines de manifestants ont défilé dans les rues pour dénoncer la mauvaise utilisation par le gouvernement des fonds destinés à lutter contre la pandémie et la hausse des prix des denrées de base.

Crise politique au Paraguay

Le président du Paraguay, Mario Abdo Benitez, a annoncé samedi un remaniement de son gouvernement après des manifestations violentes réclamant sa démission en raison de sa gestion jugée déficiente de l'épidémie de Covid-19.

Allemagne: ruée sur les tests

Les Allemands se sont rués samedi sur les supermarchés de la chaîne Aldi pour acheter les premiers tests antigéniques contre le coronavirus vendus dans le commerce, dont les stocks se sont épuisés en quelques heures.


Etats-Unis: le Sénat approuve le plan de relance

Après des heures de débats, de négociations frénétiques et un vote marathon sur de nombreux amendements, le Sénat américain a finalement approuvé samedi le plan de 1.900 milliards de dollars voulu par le président Joe Biden pour relancer la première économie mondiale, frappée par la pandémie.

Vaccins: discussions UE/Etats-Unis

L'Union européenne va entamer lundi des discussions avec les Etats-Unis pour mieux garantir son approvisionnement en composants américains de vaccins anti-Covid, soumis par Washington à de sévères restrictions d'exportation, a indiqué samedi une source européenne.

Essais d'un médicament par voie orale

Le géant pharmaceutique Merck et un laboratoire américain ont annoncé samedi des progrès dans la conception d'un médicament administré par voie orale contre le Covid-19: leur antiviral en cours de test a eu des effets positifs dans la réduction de la charge virale.

"Nous sommes encouragés par ces résultats préliminaires", a déclaré Wendy Painter, cheffe des médicaments de Ridgeback Biotherapeutics.

Les présidents nigérian et vénézuélien vaccinés

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a reçu samedi à Abuja une première dose de vaccin contre le coronavirus, au lendemain du lancement de la campagne de vaccination dans le pays le plus peuplé d'Afrique, afin d'inciter ses compatriotes à faire de même.

Au Venezuela, le président Nicolas Maduro a reçu une première dose du vaccin russe Spoutnik V.

Le Dalaï Lama se fait vacciner contre le Covid-19

Le Dalaï Lama a reçu sa première dose du vaccin contre le Covid-19 samedi. Le chef spirituel tibétain a également lancé un appel à faire de même. La première injection du leader spirituel de 85 ans a été administrée à l'hôpital de Dharamsala, la ville du nord de l'Inde où réside le gouvernement tibétain en exil.


Près de 2,6 millions de morts

La pandémie a fait au moins 2.581.034 morts dans le monde, selon un bilan établi samedi par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 116.031.470 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement endeuillé avec 524.262 décès. Ils sont suivis par le Brésil (264.325), le Mexique (189.578), l'Inde (157.656) et le Royaume-Uni (124.261).

Ces chiffres qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.