Petit tour d'horizon des pays européens et des mesures prises par ceux-ci pour tenter d'enrayer l'augmentation des infections liées au Coronavirus.

Les plus stricts : La Belgique et le Luxembourg

© BELGA

Un invité maximum (voir deux pour les personnes seules) sera autorisé pour les fêtes de Noel. La Wallonie a d'ores et déjà modifié son couvre-feu pour le faire passer de 0h à 5h. Bruxelles n'a pour l'instant pas décidé d'assouplir le couvre-feu en vigueur (22h-6h) pour Noël, la région préférant attendre les décision du comité de concertation de ce vendredi 18 décembre. Il est toutefois probable qu'à Bruxelles aussi, le couvre-feu soit assoupli, pour ne débuter à qu'à inuit au lieu de 22 heures le 24 décembre. La Flandre maintient son couvre de 0h à 5h.

Au Luxembourg, la limite est fixée à deux invités et le couvre-feu s'étend de 23h à 6h.

Des mesures plus souples pour l'Allemagne et Pologne

© BELGA

En Allemagne, le nombre maximum d'invités peut varier de 5 à 10 invités selon les régions. Le Bade-Wurtemberg a mis en place un couvre-feu de 20h à 5h, à titre d'exemple.

La Pologne, elle, déconseille formellement les déplacement et autorise jusqu'à 5 invités.

Dix pour la Norvège et l'Espagne et six personnes maximum pour la France

© BELGA

La France et la Norvège ont décidé de ne pas limiter le nombre d'invités mais plutôt le nombre de personnes présentes en tout. 6 personnes seront ainsi autorisées à se retrouver pour Noël en France qui supprime exceptionnellement le couvre-feu ( qui débute à 20h en temps normal) pour la nuit du réveillon.

En Norvège la limite s'étend à 10 personnes. "Il vous faudra peut-être allonger un peu la table", prévient Erna Solberg, la Première ministre norvégienne.

L'Espagne prend la même mesure que son homologue norvégien : rassemblements de 10 personnes maximum, enfants compris pour le 24,25,31 décembre et le 1er janvier. Le couvre-feu qui commence à 22h actuellement passera à 1h30. Les bars et restaurants sont, pour rappel, encore ouverts en Espagne.

Réunion de trois foyers en Grande-Bretagne, six personnes en Angleterre

Le Royaume-Uni autorise les réunions, mais pour un maximum de trois foyers. Et ce durant cinq jours (du 23 décembre au 27 décembre). L'Angleterre renforce cette mesure en limitant également ces rassemblements à 6 personnes.

© BELGA

Pas de limitation du nombre de convives pour l'Italie, le Pape François avance la messe de Noël

Les Italiens ont, eux, choisi de ne pas limiter le nombres de personnes mais plutôt les déplacements. Il sera interdit de passer d'une région à l'autre du 21 décembre au 6 janvier et les 25 et 26 décembre cette même mesure s'appliquera aux communes. Le début du couvre-feu est maintenu à 22h et passera de 5h à 7h le jour de Noel. Pour s'adapter au couvre-feu italien, le Pape François a pris la décision d'avancer de deux heures (19h30) la "messe de la nuit" de Noël.

© BELGA

La Grèce et le Portugal assouplissent les mesures pour le réveillon

Au Portugal, un total de 20 personnes maximum est autorisé avant le début du couvre-feu repoussé à 2h du matin au lieu de 23h.

La Grèce maintient le couvre-feu actuel de 22h à 5h mais autorise les réunions de 9 personnes maximum. Les églises rouvriront du 25 décembre au 6 janvier. Limite mise à 9 personnes en même temps dans les églises (25 personnes pour les églises métropolitaines).

© BELGA