L'Allemagne a pris en charge 198 cas sévères de patients atteints du nouveau coronavirus provenant d'autres pays membres de l'Union européenne depuis le début de la pandémie. Il s'agit de 130 patients de France, 44 d'Italie et 24 des Pays-Bas, a annoncé lundi un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.

L'Allemagne dispose d'un nombre assez élevé de lits disponibles dans les unités de soins intensifs par rapport à d'autres États membres. Le porte-parole a par ailleurs affirmé qu'il n'était actuellement pas prévu de prendre en charge davantage de patients italiens.