En Irlande, le taux d'infection a été multiplié par dix au cours des trois dernières semaines, pour atteindre près de 1.300 contaminations pour 100.000 habitants. L'augmentation est en partie attribuée à la variante britannique du coronavirus, initialement détectée dans le sud-est de l'Angleterre.