La pandémie a fait au moins 4.822.267 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Le Brésil franchit le seuil des 600.000 morts du Covid

Le Brésil a dépassé vendredi le seuil des 600.000 morts du Covid-19 et les spécialistes estiment que la pandémie est encore loin d'être sous contrôle, malgré la baisse du nombre de décès quotidiens permise par l'avancée de la vaccination.

Avec 600.425 morts au total, 615 sur la seule journée de vendredi, ce pays de 213 millions d'habitants déplore le deuxième pire bilan au monde après les Etats-Unis, qui ont dépassé la barre des 700.000 morts, avec une population 35% plus élevée.

Les dernières données du ministère de la Santé, considérées comme sous-estimées par les scientifiques, font par ailleurs état de 21,5 millions de cas de contamination au total, dont 18.172 lors des dernières 24 heures.

"La situation s'est améliorée, mais il ne faut pas baisser la garde", a dit à l'AFP Margareth Dalcolmo, pneumologue et chercheuse à la Fiocruz, institut de référence en santé publique.

Selon elle, on ne pourra dire que la pandémie est contrôlée que quand "environ 80% de la population sera totalement immunisée", ce qui est encore loin d'être le cas.

À ce jour, 71,4% des Brésiliens ont reçu au moins une dose de vaccin, mais seulement 45,9% ont effectué le cycle vaccinal complet.

Selon une étude publiée la semaine dernière par la Fiocruz, 11% des personnes ayant reçu une première dose sont en retard pour la deuxième, alors que les personnes âgées commencent à recevoir une troisième injection.

La campagne d'immunisation a débuté fin janvier, plusieurs semaines après la plupart des pays européens, un retard attribué par les spécialistes à l'absence d'anticipation du gouvernement dans l'acquisition de doses.

L'Islande suspend l'utilisation du vaccin Moderna jusqu'à nouvel ordre

L'Islande a suspendu vendredi le vaccin anti-Covid du laboratoire américain Moderna, invoquant de légers risques accrus d'inflammations cardiaques, allant plus loin que ses voisins nordiques qui ont, eux, simplement limité son usage.

"Comme l'approvisionnement en vaccin Pfizer est suffisant sur le territoire (...), le chef épidémiologiste a décidé de ne pas utiliser le vaccin Moderna en Islande", indique un communiqué publié sur le site de la Direction de la Santé.

Cette décision est motivée par "l'augmentation de l'incidence de myocardite et de péricardite après la vaccination avec le vaccin Moderna, en plus de la vaccination avec Pfizer/BioNTech", a précisé le chef épidémiologiste dans un communiqué.

Depuis deux mois, l'Islande procédait à l'administration d'une dose supplémentaire "presque exclusivement" avec le vaccin Moderna pour les Islandais vaccinés avec Janssen, sérum unidose commercialisé par le laboratoire américain Johnson & Johnson, ainsi que pour les personnes âgées et immunodéprimées ayant reçu deux doses d'un autre vaccin.

Cela n'aura pas d'incidence sur la campagne de vaccination dans la vaste île de l'Atlantique nord de 370.000 habitants, où 88% de la population âgée de plus de 12 ans est déjà entièrement vaccinée.

L'Inde rouvre ses portes aux touristes étrangers à partir du 15 octobre

L'Inde rouvrira ses portes aux touristes étrangers à partir du 15 octobre, après une fermeture de plus d'un an en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé le gouvernement jeudi soir. "Après avoir pris en compte diverses informations, le MHA (ministère de l'Intérieur) a décidé de commencer à accorder de nouveaux visas touristiques aux étrangers se rendant en Inde sur des vols affrétés à partir du 15 octobre 2021", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Le chef de l'ONU qualifie l'iniquité vaccinale d'immorale et stupide

Le chef de l'ONU a qualifié jeudi d'immoral et de stupide l'accaparement des vaccins anti-Covid par les pays riches, assurant que cela laisse le champ libre à l'apparition de nouveaux variants potentiellement dangereux.

L'inégalité d'accès aux vaccins "est le meilleur allié de la pandémie de Covid-19", a déclaré Antonio Guterres, à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'OMS devrait bientôt reprendre l'examen du vaccin russe

L'Organisation mondiale de la santé devrait bientôt reprendre l'examen du vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V, a assuré jeudi une responsable de l'organisation, les discussions avec Moscou étant "sur le point d'être résolues".

Jusqu'à présent, l'OMS a homologué un petit nombre de sérums, parmi lesquels les vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna, Sinovac et Sinopharm ainsi que plusieurs versions de celui développé par AstraZeneca.

Londres réduit sa liste rouge à sept pays

Le gouvernement britannique a réduit jeudi à sept pays d'Amérique latine et des Caraïbes sa "liste rouge" qui restreint aux seuls résidents ou ressortissants la possibilité d'entrer en Angleterre au prix d'une coûteuse quarantaine obligatoire à l'hôtel pour lutter contre le coronavirus.

Quarante-sept pays ou territoires en provenance desquels les arrivées de passagers étrangers étaient interdites quittent ainsi cette liste, qui ne comprend désormais plus que la Colombie, la République dominicaine, l'Equateur, Haïti, Panama, le Pérou et le Venezuela.

Vaccin Pfizer: demande d'autorisation pour les 5 à 11 ans

Le laboratoire Pfizer a demandé l'autorisation d'urgence de son vaccin pour les Américains de cinq à onze ans.

L'Agence américaine des médicaments (FDA) doit étudier les données du laboratoire le 26 octobre.

France: bas les masques dans les écoles

Le port du masque ne sera plus obligatoire pour les élèves de primaire en France dans 21 nouveaux départements sur 101 à partir de lundi, s'ajoutant aux 47 autres déjà concernés par cette mesure pour les élèves des cinq années d'école primaire (CP au CM2).

Les élèves de primaire portaient le masque à l'école depuis près d'un an, mais l'obligation est levée dans les départements "où le taux d'incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100.000 habitants". Les enseignants, quant à eux, devront continuer à le porter.

Italie: nouvel allègement des mesures anti-Covid

Le gouvernement italien a décidé jeudi soir un nouvel allègement des mesures de lutte anti-Covid, dont une réouverture partielle des discothèques ou la possibilité pour les cinémas et théâtres d'accueillir les visiteurs à 100% de leurs capacités.

Les discothèques ne pourront en revanche accueillir en intérieur que 50% des clients par rapport à leur capacité maximale et à l'air libre 75%, a précisé le ministère de l'Administration publique dans un communiqué.

Pass sanitaire: 18.000 requêtes "irrecevables" -

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) déclare à l'unanimité "irrecevables" la requête déposée par un professeur de droit contre le pass sanitaire en France et les 18.000 "requêtes standardisées" qui l'accompagnaient.

Selon la CEDH, l'objectif de l'universitaire était de provoquer "l'embouteillage, l'engorgement, l'inondation" de la Cour, de "paralyser son fonctionnement" et de "forcer (sa) porte d'entrée" pour "faire dérailler le système".