Cette nouvelle intervient au lendemain de la découverte, par les autorités sanitaires de Wuhan, de traces de coronavirus sur du bœuf congelé importé du Brésil, rapporte l'agence de presse officielle Xinhua. Cette viande brésilienne serait arrivée en Chine à la mi-août et était restée dans un entrepôt frigorifique depuis lors. Les autorités sanitaires ont pris des mesures pour retrouver la trace d'autres paquets de la même cargaison et effectuer des tests supplémentaires.

Les virus, contrairement aux bactéries et aux parasites, peuvent survivre dans des conditions de froid et même de gel, a indiqué plus tôt dans la semaine, Wu Zunyou, responsable du centre de contrôle des maladies en Chine.

Depuis juin, des traces de coronavirus ont été trouvées sur des aliments congelés dans dix provinces chinoises différentes, selon le quotidien taïwanais United Daily News.

La Chine a largement endigué les transmissions locales de coronavirus, qui avaient éclaté à Wuhan à la fin de l'année dernière, après une campagne réussie qui a vu les autorités placer des dizaines de millions de personnes sous confinement. Toutefois, de petites épidémies apparaissent parfois en raison de cas importés.