La pandémie a fait près de 5,5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi lundi par l'AFP à partir de sources officielles. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 839.451 morts, suivis par le Brésil (620.091), l'Inde (483.936) et la Russie (316.904).

L'Organisation mondiale de la santé estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

EUROPE

La Suède renforce ses mesures anti-Covid

Confrontée à un rebond des cas, la Suède va instaurer de nouvelles mesures anti-Covid, avec notamment un nombre limité de personnes pour les rassemblements publics et privés, a annoncé le gouvernement lundi.

À compter de mercredi, les bars et les restaurants devront fermer à 23H00 et les rassemblements publics en intérieur seront limités à 500 personnes - avec pass vaccinal obligatoire pour tout rassemblement de plus de 50 personnes.

La Pologne franchit les 100.000 décès

Plus de 100.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Pologne depuis le début de la pandémie, a annoncé mardi le gouvernement de ce pays où le taux de mortalité lié à la maladie est l'un des plus élevés au monde. "C'est encore un triste jour mais particulièrement aujourd'hui parce que nous avons franchi le seuil des 100.000 décès", a déclaré le ministre de la Santé Adam Niedzielski à la chaîne d'informations TVN24.

Le ministre a précisé que, selon le dernier relevé quotidien, 493 personnes sont mortes ce qui porte le total des décès liés au Covid à 100.254. Il a souligné que 18.000 personnes étaient actuellement hospitalisées.

Selon un décompte établi par l'AFP à partir des dernières données officielles disponibles, la Pologne a enregistré 14,31 décès pour 100.000 habitants durant les 14 derniers jours. Il s'agit du sixième taux de mortalité le plus élevé dans le monde après Trinidad et Tobago, la Moldavie, la Géorgie, la Hongrie et Saint-Marin.

L'Allemagne voisine, où ce taux s'établit à 4,31, est au 26e rang.

Quelque 63% seulement des adultes en Pologne sont pleinement vaccinés contre le Covid-19, l'un des niveaux les plus bas de l'Union européenne.

Le gouvernement a encouragé les Polonais à se faire vacciner mais a été critiqué par l'opposition pour n'avoir pas engagé des actions plus fermes, comme des certificats de vaccination.

A ce jour, l'Italie est au sein de l'Union européenne le pays comptant le plus de morts liées au Covid (plus de139.000), suivie de la France, l'Allemagne et la Pologne.

France: agression "inacceptable" d'un député

Le président français Emmanuel Macron a dénoncé lundi l'agression "inacceptable" du député Stéphane Claireaux (majorité présidentielle) de Saint-Pierre-et-Miquelon, visé la veille par des projectiles devant son domicile par des manifestants contre le pass sanitaire.

Stéphane Claireaux a annoncé son intention de porter plainte après cette attaque qui, selon lui, "ressemblait à une lapidation".

AMERIQUE

Nouveau record de cas Covid mais assouplissement des isolements en Argentine

L'Argentine a enregistré mardi un nouveau record de contaminations au Covid-19 en 24 heures mais a néanmoins allégé l'isolement pour les cas contact vaccinés trois fois pour ménager les "services essentiels", évoquant un "changement de paradigme". Selon le bilan ministériel quotidien, 134.439 nouveaux cas ont été recensés soit 34.000 de plus que le précédent record qui datait de vendredi. Et 26 fois plus que les chiffres qui prévalaient encore mi-décembre (environ 5.000).

Pour autant, les décès (50 en 24 heures) restent eux dans une moyenne stable sans aucune commune mesure avec l'explosion des nouveaux cas. Ni surtout avec les décès quotidiens, autour de 500, recensés fin mai, aux temps les plus dramatiques de la pandémie en Argentine.

Quelque 74% des 45 millions d'Argentins ont reçu deux doses de vaccin, et 17,3% une dose de rappel.

Le président mexicain de nouveau contaminé

Le président du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador, a annoncé lundi qu'il avait contracté le Covid-19 pour la deuxième fois, et qu'il ressentait de légers symptômes.

"Je suis contaminé au Covid-19 et même si les symptômes sont légers, je resterai en isolement, je ne réaliserai que du travail de bureau et je communiquerai de façon virtuelle" pour le moment, a tweeté le chef de l'Etat. M. Lopez Obrador, 68 ans, avait déjà contracté le coronavirus en janvier 2021 et avait là aussi souffert de légers symptômes.

ASIE

Le Japon prolonge ses restrictions aux frontières jusqu'à fin février

Le Japon a annoncé mardi la prolongation jusqu'à fin février des restrictions interdisant l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers sur son sol, et va rouvrir des centres de vaccination de masse pour lutter contre le variant Omicron.

"Nous allons maintenir nos mesures de contrôle aux frontières jusqu'à fin février, tout en prenant les mesures nécessaires d'un point de vue humain et en considérant l'intérêt national", a déclaré à la presse le Premier ministre Fumio Kishida.

Des médias locaux ont rapporté que des exceptions à ces strictes mesures étaient à l'étude pour les ressortissants étrangers ayant de la famille japonaise ou pour les étudiants étrangers, mais aucune annonce officielle n'avait été faite mardi.

Le gouvernement va aussi rouvrir des vaccinodromes gérés par les Forces d'auto-défense japonaises et demander aux collectivités locales de rouvrir leurs propres sites de vaccination à grande échelle pour accélérer l'administration des doses de rappel, a précisé M. Kishida.

Le Japon a mis en place des mesures de contrôle drastiques à ses frontières, incluant une période de quarantaine et des tests fréquents pour toutes les personnes entrant sur son territoire.

Mais ces efforts n'ont pas empêché la propagation du variant Omicron, et le nombre de cas quotidiens recensés est en nette augmentation. Au niveau national, la moyenne hebdomadaire a ainsi été multipliée par dix au cours de la dernière semaine.

"Le variant Omicron est censé engendrer moins de cas graves, mais si le nombre total d'infections augmente, les cas graves augmenteront aussi et cela mettra sous pression le système hospitalier", a averti M. Kishida, demandant à la population de rester vigilante.

Les restrictions sanitaires concernant les forces américaines présentes dans l'Archipel, qui ne sont pas soumises aux règles japonaises en la matière, ont été également renforcées depuis lundi par le commandement américain, sous la pression de Tokyo.

Plusieurs responsables locaux nippons pensent que les bases militaires américaines sont en grande partie à l'origine de la nouvelle vague de coronavirus au Japon.

Chine: nouveaux cas du variant Omicron

La Chine a fait état lundi de nouveaux cas du variant Omicron, à moins d'un mois des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Depuis le début de l'épidémie, les autorités appliquent une stratégie "zéro Covid" qui consiste à tout faire pour limiter au maximum l'apparition de nouveaux cas.

Anyang, ville de 5 millions d'habitants, à son tour en quarantaine

La ville d'Anyang, qui compte 5 millions d'habitants dans le centre de la Chine, a à son tour été placée en quarantaine après l'apparition de cas de Covid, notamment de la souche Omicron. Les habitants de la ville de la province du Henan sont les troisièmes du pays à devoir rester à la maison, après une mesure similaire prise le mois dernier dans la métropole de Xi'an (nord).

La Chine, qui a largement endigué l'épidémie dès le début de 2020 après l'apparition du virus dans le centre du pays, suit une politique du zéro Covid qui s'appuie sur des mesures radicales dès le dépistage de quelques cas.

Cette stratégie est menacée par la flambée constatée à Xi'an, la plus grave en nombre de cas depuis le printemps 2020, et par l'apparition de la souche Omicron, particulièrement contagieuse.

AFRIQUE

L'UE rouvre ses portes à l'Afrique australe

L'Union européenne a annoncé lundi rouvrir ses portes aux voyageurs de sept États d'Afrique d'australe (Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud et Zimbabwe), mettant fin à la suspension décidée fin novembre des voyages en provenance de ces pays pour tenter d'endiguer la progression du variant Omicron.