Il s'agirait du premier cas positif identifié en France. Cette nouvelle souche se propage désormais de l'Afrique au Pacifique, du Canada à l'Italie, en passant par la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne et le Royaume-Uni, où six nouveaux cas ont été confirmés en Ecosse.

Le patient testé positif est "un homme de 53 ans" qui a voyagé au Mozambique et "a fait escale en Afrique du Sud" avant de venir à La Réunion, dans l'océan indien, a précisé le microbiologiste Patrick Mavingui sur les ondes de Réunion la 1ere (Groupe France Télévision).

Placé à l'isolement ainsi que son entourage, "l'homme souffre de douleurs musculaires et de fatigue", a déclaré le scientifique.

Cette information intervient alors que le ministère français de la Santé a indiqué dimanche dans un communiqué qu'il "surveille avec une attention particulière les territoires ultramarins de La Réunion et Mayotte qui sont en lien direct ou indirect avec (les sept) pays" d'Afrique Australe avec lesquels les liaisons aériennes ont été suspendues depuis vendredi.

Dimanche, le ministre de la Santé, Olivier Véran avait annoncé que huit cas "possibles" de porteurs du variant Omicron avaient été détectés en France.