A la suite de cette même défaillance, les données personnelles de quelque 60.000 personnes ayant passé un test auprès de cette société néerlandaise ont été rendues accessibles à tout un chacun.

Ces fuites se sont produites au sein de la société Testcoronanu, une entreprise spécialisée dans le dépistage covid.

Celle-ci compte dix centres aux Pays Bas, et trois en Belgique (Anvers, Gand, Malines).

Mal protégée, la banque de données de l'entreprise était en réalité libre d'accès. Ce qui a permis, avec deux lignes de codage informatique dans un navigateur, d'y insérer pour soi-même un test négatif fictif et obtenir ainsi un sésame pour voyager ou participer à des événements publics.

On ignore encore si les données de Belges ont également fuité en raison de cette faille, ou si de faux tests ont été produits chez nous grâce à cette faille.