Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 243.00 morts dans le monde.

Plus de 243.000 morts

La pandémie a fait au moins 243.637 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11H00 GMT.

Plus de 3,44 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués dans 195 pays et territoires.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 66.385 décès. Suivent l'Italie avec 28.710 morts, le Royaume-Uni (28.131), l'Espagne (25.264) et la France (24.760).

315 décès de plus au Royaume-Uni, total de 28.446 morts

Le Royaume-Uni a recensé dimanche 315 morts supplémentaires dus au nouveau coronavirus, portant le bilan total des décès à 28.446 dans le pays, le deuxième le plus touché en Europe, a annoncé le ministre d'Etat Michael Gove.

Cette évolution marque un repli par rapport à la veille (+621 morts), mais les chiffres officiels sont très volatils et marquent souvent une baisse pendant le week-end, due aux retards dans les enregistrements, suivie d'une recrudescence.

135 décès en 24 heures en France, 8 patients de moins en réanimation

Le coronavirus a causé 135 décès supplémentaires en 24 heures en France, soit un total de 24.895 décès depuis le 1er mars, a indiqué dimanche la Direction générale de la santé. La pression sur les services de réanimation s'allège légèrement, avec 8 patients Covid-19 en moins, mais le nombre total de malades hospitalisés dans ces services reste supérieur aux capacités initiales, selon un communiqué.

Pour la troisième semaine consécutive, le nombre d'hospitalisations est en baisse, tout comme celui des patients en soins intensifs.

Les Pays-Bas enregistrent 69 nouveaux décès, 5.056 au total

Les Pays-Bas ont enregistré 69 décès supplémentaires dus au coronavirus, portant le nombre total de morts à 5.056, selon l'Institut royal pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM). C'est 25 morts de moins que samedi lorsque 94 décès avaient été signalés.

Le nombre réel de décès est toutefois vraisemblablement plus élevé car les chiffres ne tiennent compte que des personnes effectivement testées positives au virus. De nombreux décès sont en outre rapportés avec un ou plusieurs jours de retard. L'Institut a également enregistré 44 nouvelles hospitalisations de personnes infectées par le Covid-19.

Le Brésil dépasse l'Allemagne en termes de décès

Le Brésil a franchi dimanche le cap symbolique des 100.000 cas confirmés de Covid-19, qui a fait 7.025 morts dans ce pays où les chiffres officiels sont largement sous-évalués. Ce pays de 210 millions d'habitants aux dimensions continentales se situe au neuvième rang mondial en termes de personnes infectées, avec 101.147 cas, selon le dernier bilan officiel du ministère de la Santé.

Mais il est le septième au classement des décès, dépassant l'Allemagne, avec 275 nouvelles morts liées au Covid-19 lors des dernières 24 heures.

Dimanche soir, une projection sur la célèbre statue du Christ rédempteur du Corcovado doit donner l'impression que le visage de Jésus est recouvert d'un masque de protection, pour encourager la population à en porter.

De nombreux spécialistes considèrent que le nombre de cas confirmés officiellement est 15 fois inférieur à la réalité, seuls les patients en état grave étant testés.

Le président d'extrême droite Jair Bolsonaro n'a cessé de minimiser la pandémie et de critiquer les mesures de confinement prises par les gouverneurs de presque tous les Etats.

Corée du Sud: distanciation assouplie

La Corée du Sud a annoncé un assouplissement, dans la semaine à venir, des mesures de distanciation sociale, après la chute du nombre de cas de nouveau coronavirus ces derniers jours.

A compter de mercredi, "les rassemblements et de nombreux événements seront (à nouveau) autorisés, à la condition qu'ils mettent en place des mesures de désinfection", a annoncé le Premier ministre Chung Sye-kyun.

Le nombre de morts au plus bas depuis mi-mars en Espagne

Selon El Pais, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a communiqué ces chiffres lors d'une réunion avec des responsables régionaux dimanche. Le nombre de morts (163) est le plus bas depuis sept semaines quand 105 décès avaient été comptabilisés le 18 mars. Ce chiffre doit cependant être considéré avec prudence en raison d'une possible sous-estimation due au week-end. Le 1er mai était en outre férié dan toute l'Espagne de même que le 2 mai à Madrid et dans sa région. Le gouvernement espagnol avait annoncé précédemment un assouplissement du confinement à partir de lundi en fonction des chiffres. Les Espagnols sont par ailleurs de nouveau autorisés à sortir de chez eux depuis samedi pour se promener ou faire du sport, après 48 jours de confinement très strict.

Vaccination de millions d'enfants menacée

Des millions d'enfants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord risquent de ne pas être vaccinés contre la polio et la rougeole en raison de la pandémie de Covid-19, qui a perturbé des campagnes de vaccination, alerte l'Unicef.

Iran: des mosquées rouvrent lundi

Les mosquées iraniennes, fermées depuis mi-mars, rouvriront à partir de lundi dans 30% des comtés en Iran, a annoncé le président Hassan Rohani.

A priori, la mesure ne sera pas applicable à la capitale, Téhéran, ni à Machhad et Qom, les deux principales villes saintes chiites du pays, parmi les zones les plus touchées par la pandémie.

La reprise du foot allemand se précise

La reprise du championnat de football se précise en Allemagne: le ministre de l'Intérieur s'est dit favorable au redémarrage en mai de la Bundesliga, qui devrait devenir ainsi le premier grand championnat européen à franchir le pas, à huis clos, malgré des joueurs testés positifs au coronavirus.