Les autorités de la plus grande ville de Chine ont annoncé qu'elles autoriseraient progressivement les habitants des zones comptant le moins de contaminations à se déplacer en dehors de leur quartier, bien que l'on ne sache pas combien de personnes pourront sortir de chez elles ni quand.

Les responsables de Shanghai détermineront trois catégories de quartiers en fonction du taux d'incidence.

Des mesures "différenciées de prévention et de contrôle" reflèteront la situation "réelle" sur le terrain, a déclaré lundi un responsable municipal, Gu Honghui.

Les habitants des zones "sous contrôle strict" et des "zones contrôlées" resteront confinés chez eux. Les habitants des quartiers où aucun cas n'a été enregistré au cours des deux dernières semaines seront autorisés à sortir de chez eux.

A l'annonce des nouvelles mesures, de nombreux habitants tentaient d'en décrypter les détails auprès de leur comité de quartier.

Un quartier du sud de la mégapole qui s'est retrouvé dans la catégorie du plus faible taux de contamination a indiqué qu'il autoriserait ses habitants à sortir une fois par jour pour faire des achats.

L'agence officielle Chine nouvelle a indiqué que les habitants des quartiers bénéficiaires d'allègements seraient autorisés "en principe" à se déplacer à l'intérieur de leur sous-district à condition de respecter "des restrictions strictes concernant les rassemblements".

Lundi, 27.509 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés en Chine, dont l'immense majorité à Shanghai.