Deux cas de contamination au nouveau variant Omicron du coronavirus ont été détectés au Royaume-Uni chez des personnes "liées à un voyage en Afrique du Sud", a annoncé samedi le ministère britannique de la Santé.

"L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) a confirmé que deux cas de Covid-19 comprenant des mutations compatibles avec B.1.1.529 ont été identifiés au Royaume-Uni", a annoncé le ministère dans un communiqué, précisant que les personnes contaminées et leurs familles s'isolaient.

Deux cas de contaminations au variant Omicron ont également été constatés en Allemagne, a confirmé samedi le ministre bavarois de la Santé. Le ministre régional, Kai Klose, avait indiqué plus tôt dans la journée que le variant Omicron était, "selon toute vraisemblance, déjà présent en Allemagne".

Ce nouveau variant du coronavirus, détecté pour la première fois jeudi en Afrique du Sud, est jugé "préoccupant" par l'OMS.

Enfin, un premier cas a été détecté en Italie, a annoncé samedi soir l'Institut supérieur de la santé (ISS), qui dépend du gouvernement italien. "L'échantillon positif" a été prélevé sur un patient "en provenance du Mozambique", a précisé l'ISS dans un communiqué. "Le patient et les membres de sa famille sont en bonne santé".