Un mélange de lave chaude, de cendres et de gaz, connu sous le nom de flux pyroclastique, s'est déplacé jusqu'à 5.000 mètres sur le versant sud-est du volcan, a déclaré Abdul Muhari, porte-parole de l'agence.

Des cendres sont aussi tombées sur plusieurs villages aux alentours du volcan, a-t-il poursuivi.

Environ 250 résidents ont cherché refuge dans des endroits plus sûrs, a encore annoncé le porte-parole qui affirme que de l'aide est en route.

Le niveau d'alerte reste au second degré le plus élevé et une zone d'exclusion a été établie autour du Mont Merapi.

Ce volcan culmine à 2.910 mètres de hauteurs, et est entré en éruption à plusieurs reprises depuis 2000.

Lors de la dernière éruption mortelle en 2010, plus de 340 personnes ont été tuées et 60.000 autres ont été déplacées.

L'archipel indonésien, situé sur la "ceinture de feu du Pacifique" où se rencontrent des plaques tectoniques, compte près de 130 volcans actifs.