Une école primaire a lancé un appel "poli" aux parents pour qu'ils soient "habillés de manière plus appropriée" lorsqu'ils déposent leurs enfants aux portes, indique le Daily Mail.

L'école primaire Ayresome, située dans le quartier de Gresham à Middlesbrough, a connu une augmentation spectaculaire du nombre de parents qui viennent déposer leurs enfants en pyjama et en robe de nuit à l'école.

Malgré la demande de la directrice de l'école, certains parents ont choisi d'ignorer cette interdiction et se sont présentés aux portes de l'école en vêtements de nuit.

Lundi matin, plusieurs parents portant un pyjama sous leur manteau ont été encore aperçus. Un père de famille a même été entrevu en peignoir ouvert et claquettes aux pieds, malgré l’appel de la direction.

Une maman a déclaré au Daily Mail: "Je peux comprendre pourquoi la directrice est intervenue, les enfants ne font que suivre l'exemple de leurs parents et ça ne montre rien de bon."


Pourtant, à l'intérieur de l'école primaire, l’uniforme est de rigueur pour tous les élèves. Le code vestimentaire est même assez strict. “Les enfants doivent tous porter leur uniforme, ils sont élégants quand ils viennent à l’école, il n’y a donc aucune raison pour que les parents ne le soient pas non plus”, raconte cette même maman.

Charlotte Haylock, la directrice l’école primaire, s’explique à son tour: “Nous avons récemment constaté une augmentation du nombre de parents portant des robes de chambre lorsqu’ils déposent et récupèrent leurs enfants à l’école. Cela m’a incité à leur rappeler poliment qu’ils doivent porter des vêtements appropriés lorsqu’ils accompagnent leurs enfants à l’école. En tant qu’établissement scolaire, nous encourageons nos élèves à être habillés de manière appropriée à tout moment et nous pensons qu’il est important que les parents fassent de même. Si les parents sont préoccupés par une question concernant la scolarité de leur enfant, ma porte leur est toujours ouverte s’ils ont besoin de conseils et de soutien”.

Elle devra probablement encore rappeler quelques parents à l’ordre dans les jours qui viennent.