La compagnie Genting Cruise Lines organise en novembre et décembre 23 croisières pour 1.700 personnes par bateau, rapporte un journal local, le Straits Times.

Le Conseil du tourisme à Singapour avait annoncé jeudi que des croisières qui ne s'arrêtent nulle part, dans aucun port, seraient proposées. Depuis mars, plus aucun bateau de croisière ne peut prendre la mer en raison du coronavirus.

Il semble que la nouvelle offre du Conseil du tourisme séduise de nombreuses personnes puisque le téléphone d'une des deux compagnies offrant cette expédition, Genting Cruise Lines, chauffe depuis l'annonce.

La compagnie peut ainsi prétendre à quelques rentrées alors que les restrictions de voyages avaient jusqu'ici réduit l'activité à néant. Le paquebot constitue une destination de vacances en tant que telle. Toutes les mesures corona sont en vigueur à bord. Les touristes doivent ainsi porter le masque et respecter les distances sociales. Tous les passagers subissent un test avant d'embarquer.

Les responsables touristiques singapouriens se sont en fait inspirés des vols vers "nulle part", également populaires en Asie. Plusieurs compagnies aériennes proposent ainsi des vols qui peu après le décollage restent quelques heures dans le ciel avant de revenir d'où ils sont partis.