Un cirque russe est accusé d’avoir habillé un singe avec un uniforme nazi, ainsi que deux chèvres avec des couvertures à croix gammées.

Les faits ont eu lieu le 8 janvier, lors d'une représentation du cirque Udmurtia. Selon un quotidien local, le spectacle avait été organisé par la branche locale de l’Eglise orthodoxe. Une vidéo diffusée par le cirque sur les réseaux sociaux montre un prêtre, Roman Voskressenskikh, décrire le spectacle comme une "excursion historique à travers le Noël de différentes années".

© Capture d'écran / Cirque d’Udmurtia

L’institution religieuse aurait par ailleurs pris la défense du cirque. "Une caractéristique particulière de l’art du cirque est le divertissement et il n’y a rien de surprenant au fait que les images utilisées ont un sens ironique et parfois grotesque", explique l'Eglise dans un communiqué. De plus, selon elle, le spectacle symbolisait "la victoire sur le fascisme, mais aussi le mépris et la condamnation mondiale des idéaux de l’Allemagne nazie". En Russie, la loi interdit les manifestations publiques de symboles nazis, sauf pour l'Eglise, dans le cas où ces symboles ont pour but de "créer une attitude négative envers l’idéologie nazie".

Les images en question semblent depuis avoir été retirées des comptes des médias sociaux du cirque. Une enquête a été ouverte par la justice russe.