Les images montrent un ciel noir et des vagues balançant violemment l'objet -- une sorte de planche à voile orange développée par la compagnie Saildrone.

Ce "drone flottant" transmet ses données directement à l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA).

Le but? Aider à comprendre les processus physiques à l'oeuvre, afin de mieux prévoir ces événements climatiques extrêmes, et ainsi mieux s'y préparer.

Le robot "se rend là où aucun vaisseau de recherche s'est jamais aventuré, en naviguant au coeur de l'oeil de l'ouragan, et en récoltant des données qui vont transformer notre compréhension de ces puissantes tempêtes", s'est félicité Richard Jenkins, le fondateur et PDG de Saildrone, cité dans un communiqué.

L'intérieur d'ouragans a déjà été filmé par le passé, mais depuis les airs, par exemple par des avions.