C'est le journal Libération qui nous dévoile cette vidéo interpellante. On y voit deux hommes, s'amusant à tirer avec une arme à feu sur des cibles nommées par les deux individus (Emmanuel Macron, les insoumis Raquel Garrido et Alexis Corbière, les antifas et "gauchistes" ainsi que des Maghrébins). Révélées sur Twitter par Raphaël Arnault, porte-parole de la Jeune Garde, un groupe antifasciste, les vidéos ont été diffusées fièrement par les individus.

"Aujourd’hui on va s’entraîner à chasser du Garrido sauvage, c'est de la truie très poilue et très vorace, démarre l’un des tireurs. Il faut des grosses cartouches”, tout en montrant les grandes munitions à sa disposition. Le tireur se met en position et tire deux coups, "Deux balles, trois morts, ça a ricoché sur un antifa derrière !"

Dans la scène suivante, on retrouve le même homme assis pour visiblement tirer sur des nouvelles cibles. "Face à nous des antifas et des gauchistes, ce qui est pareil , des fils de pute […] de la vermine. Il y a des drapeaux algériens et marocains […] donc on va s’empresser de tirer", raconte-t-il.

Il tire une première fois et se met à imiter l'une de ces cibles, "s’il vous plaît des papiers français". Il répond à cela de manière très froide, "Tu ne mérites rien, tu mérites…" et là le jeune armé tire à nouveau, puis regarde la caméra tout sourire.

Menacée, Raquel Garrido, qui est aussi la compagne d'Alexis Corbière, a réagi sur Twitter. Elle s'étonne de n’avoir "aucune information à ce stade concernant une éventuelle action des autorités pour appréhender l’individu lourdement armé."


Elle annonce également qu'elle tiendra, avec Alexis Corbière, une conférence de presse à Marseille ce mardi.