Plusieurs possibilités s'offrent à ceux qui souhaitent soutenir l'Ukraine : envoyer des SMS envoyés aux Russes, apporter de l'aide aux réfugiés ukrainiens... Certains optent pour l'achat de produits aux couleurs du pays. Drapeaux, pulls, t-shirt... Tout est bon pour afficher les couleurs de l'Ukraine. Mais à côté de ces produits aux couleurs bleues et jaunes, il est possible de trouver des objets et accessoires à l'effigie de mouvements plus extrêmes.

Sur Amazon, il est par exemple possible d'acheter plusieurs produits avec le logo du régiment d'Azov, un groupe néonazi qui combat les troupes de Vladimir Poutine en Ukraine. Comme l'a repéré BFMTV, plusieurs produits estampillés du logo du régiment d'Azov sont vendus sur le site français : t-shirts, mugs et tasses à café, pulls ou encore écussons.

Les produits vendus reprennent les symboles du groupe militaire, dont les références au nazisme sont explicites. En effet, le logo du groupe Azov s'inspire de celui de la 2ème division SS Das Reich. Il est apposé sur le symbole du soleil noir, également utilisé par les nazis à l'époque ainsi que par de nombreux groupuscules néonazis. Un t-shirt avec un une référence à la Waffen-SS est également en vente.

© Capture d'écran Amazon.fr

"C’est quoi le prochain article ? Des mini fours crématoires ?"

Certains produits ont été mis en vente suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. En effet, la plupart des produits, vendus par un vendeur du nom de "B&S Boutique", sont disponibles sur le site depuis le 25 février. Sur la page dédiée au vendeur, on peut voir que "B&S Boutique" surfe sur la vague et propose d'autres t-shirts en référence à l'Ukraine, ainsi que des vêtements aux designs plus classiques.

© Capture d'écran Amazon.fr

Des internautes ont fait part de leur indignation dans les évaluations de certains produits. "Comment est-il possible de vendre des écussons nazis en 2022 ? L’argent n’a peut-être pas d’odeur, mais de là à vendre ça ! C’est quoi le prochain article ? Des mini fours crématoires ???", s'insurge un internaute.

Le régiment d'Azov a été évoqué à plusieurs reprises par les Russes pour justifier les attaques contre l'Ukraine. Il compte environ 5.000 combattants, sur près de 250.000 personnes engagées au sein de l'armée ukrainienne avant le début du conflit. Contacté par BFMTV, Amazon n'a pour l'heure pas fait de commentaire.