En outre, il existe quelques cas suspects mais non encore confirmés, de sorte que ce nombre pourrait encore augmenter, indique vendredi le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Le variant a désormais été identifié dans 16 pays de l'Union européenne et de l'Espace économique européen, dont la Belgique. Par rapport à jeudi, la Finlande a maintenant aussi son premier cas. Les Pays-Bas, où le compteur est resté à 16 cas, ne sont plus en tête. Le Portugal en recense désormais 19. Au Danemark, le variant a été trouvé chez 14 personnes et en Allemagne chez 13. La France et l'Italie comptent chacune neuf cas confirmés.

Les symptômes ont jusqu'à présent été légers chez tous ceux qui ont été testés positifs. Personne n'est décédé de ce variant. La plupart des personnes testées positives se sont rendues récemment en Afrique, mais certaines ont contracté le virus ailleurs. Le premier cas finlandais s'est par exemple rendu récemment en Suède et au Danemark. Un porteur américain a lui, récemment voyagé dans son propre pays et pourrait y avoir contracté le variant.

À l'échelle mondiale, on compte désormais 486 cas connus dans 35 pays, dont les États-Unis, le Canada, l'Australie, la Grande-Bretagne, la Suisse, l'Inde, le Japon, le Botswana et le Zimbabwe.