D'après les premiers éléments de l'enquête, Willy Monteiro Duarte est décédé après avoir voulu s'interposer lors d'une bagarre. Dans cette rixe initiale, l'un de ses amis semblait être menacé par un autre homme dans un quartier animé. Willy Monteiro Duarte s'était alors immédiatement mis entre les deux pour tenter de calmer la situation. Finalement, l'homme menaçant s'est retourné contre Duarte et, à l'aide de 3 de ses amis, ils ont battu à mort le jeune homme de 21 ans. Les 4 fauteurs de troubles venaient tous de la ville voisine d'Artena et, d'après plusieurs témoins présents sur place, ceux-ci ont été se désaltérer dans un bar autour d'une bière après avoir commis le meurtre. 

Duarte, fils d'un couple cap-verdien qui a déménagé à Paliano il y a de nombreuses années, a travaillé dans une ferme locale et avait grandi dans la petite ville de la province de Frosinone.

Il n'était devenu citoyen italien que récemment et était "parfaitement intégré dans le pays", selon le journal italien Avvenire. Il fréquentait l'école hôtelière de Fiuggi et travaillait comme assistant-cuisinier à l'hôtel degli Amici di Artena. Il pratiquait également du football dans un club de la région.

Qui sont les quatre agresseurs ?

Les quatre auteurs présumés, qui se trouvent actuellement à la prison de Rebibbia à Rome, ont tous été très vite reconnus par les médias locaux. Deux frères qui pratiquent du MMA (Ndlr: un art martial de combat), Gabriele et Marco Bianchi, âgés de 26 et 24 ans ainsi que Francesco Belleggia, 23 ans; et Mario Pincarelli, 22 ans.

© FACEBOOK

Déjà connus de la police et redoutés dans leur ville natale, ils sont reconnus comme étant les leaders de la "Bande d'Artena" d'après des propos recueillis auprès de la population locale par le journal romain Il Messaggero.

L'un des amis de Duarte, Alessandro, a déclaré à l'ANSA (agence de presse italienne) que les frères Bianchi étaient réputés dans la région pour leur esprit bagarreur : "Tout le monde connaissait ces deux frères, ils se battent tout le temps depuis deux ans. Ils ont commis d'autres passages à tabac très graves."

Les procureurs enquêtent également sur un éventuel élément racial de l'attaque, rapporte l'ANSA.

Les quatre présumés coupables seront interrogés ce mardi tandis qu'une autopsie sera pratiquée sur le corps de Duarte demain, le 9 septembre.