Deux médecins chinois de Wuhan, gravement atteints par le coronavirus, sont sortis du coma et ont découvert que leur peau était devenue sombre après que le virus ait endommagé leur foie.

Deux médecins chinois gravement malades suite à une infection à coronavirus ont vu leur peau devenir sombre après être sortis du coma affirme le Daily Mail citant des sources chinoises.

Le Dr Yi Fan et le Dr Hu Weifeng, tous deux âgés de 42 ans, ont attrapé le nouveau coronavirus alors qu'ils soignaient des patients à l'hôpital central de Wuhan en janvier dernier

Le fait que leur couleur de peau soit devenue plus sombre serait causé par la prise d'un médicament au début du traitement dont les effets secondaires provoquent des déséquilibres hormonaux et endommagent également leur foie, a déclaré leur médecin aux médias officiels chinois. Selon le Dr Li, la couleur de la peau des deux médecins reviendra à la normale après l’amélioration du fonctionnement de leur foie.

Le Dr Yi a combattu le COVID-19 après avoir été sous respirateur pendant 39 jours. Le Dr Hu est hospitalisé depuis 99 jours et est sous respirateur depuis 45 jours. Son état de santé général est faible, a déclaré son médecin aux médias officiels.

Le Dr Yi et le Dr Hu sont des collègues du dénonciateur du coronavirus, Li Wenliang, qui avait été emprisonné par les autorités chinoises pour avoir lancé l'alerte quant au virus et qui est décédé de ce même virus le 7 février.

© BeijingSatTV

Les deux médecins ont été diagnostiqués positifs le 18 janvier. Ils ont d'abord été emmenés à l'hôpital civil de Wuhan, puis transférés deux fois dans deux autres établissements, selon la chaîne de télévision chinoise CCTV.