Invitée dans l'émission On est en direct sur France 2, l’ex Maire de Marseille, devenue première adjointe de Benoit Payant, a accepté de se confronter au face à face de Laurent Ruquier. Alors qu'elle évoquait ses études de médecine, celle-ci a mentionné une époque où elle travaillait avec Didier Raoult.

"C'est un phénomène, une grande gueule, 'un personnage' comme on dit à Marseille", décrit Michèle Rubilora. Celle-ci l'a connu en tant que chef de service à l'hôpital. "À l'époque, il était très macho", se souvient-elle.

Elle a tout de même tenu à souligner "qu'il s'était mis en quatre pour tester un maximum, à un moment où on ne testait pas grand monde".

Concernant la chloroquine, la première adjointe assume qu'elle "l'a prescrit lorsqu'elle était installée pour ceux qui partaient en vacances sous les tropiques". Elle ajoute : "Ce n'était pas si toxique que cela à l'époque. Je voudrais qu'on dise un peu la vérité sur les médicaments, plutôt qu'on dise que Didier Raoult allait tuer tout le monde".