La BBC a annoncé ce lundi que deux corps sans vie avaient été découverts dans la forêt amazonienne au Brésil, durant les recherches pour retrouver la trace de Dom Phillips, journaliste britannique collaborant notamment avec The Guardian, The Washington Post et The New York Times, et Bruno Pereira, un expert auprès de l'agence gouvernementale brésilienne pour les affaires indigènes. Les deux hommes, âges respectivement de 57 et 41 ans, sont portés disparus depuis le 5 juin. Ils effectuaient ensemble un voyage en Amazonie dans le but de récolter des témoignages pour écrire un livre sur la conservation de l'environnement.

© AFP

Samedi, des objets personnels des disparus (vêtements, sac, chaussures) avaient déjà été découverts, après qu'un homme considéré comme suspect dans la disparition ait été arrêté quelques jours auparavant.

Et c'est dimanche que l'équipe d'experts déployés pour résoudre la mystérieuse affaire a fait la découverte, la nuit dernière, de deux corps sans vie, retrouvés attachés à un arbre en pleine forêt amazonienne. Les cadavres n'ont pas encore été identifiés, mais il pourrait s'agir de ceux du journaliste et de son accompagnateur.

D'après les autorités locales brésiliennes, Dom Phillips et Bruno Pereira ont été victimes d'intimidation et de menaces durant leur périple, notamment de la part de bûcherons et mineurs qui travaillent illégalement en Amazonie, rapporte Het Laatste Nieuws.

Le journaliste britannique Dom Phillips, disparu en Amazonie.
© AFP