Amy Dorris était âgée de 24 ans au moment des faits, qu'elle décrit dans une interview exclusive accordée à The Guardian.

L'ancienne modèle affirme avoir été accostée par Trump dans sa loge VIP lors du tournoi de New York, le 5 septembre 1997. Elle accuse Trump de l'avoir embrassée de force, tripotée sur tout le corps et empêchée de s'échapper. "Il m'a enfoncé sa langue dans la gorge et je le poussais. Et c'est alors que sa prise est devenue plus serrée et ses mains étaient très tâtonnantes sur mes fesses, mes seins, mon dos, tout", explique-t-elle. "J'étais en état de choc, a-t-elle ajouté, je me suis sentie violée".

Donald Trump a nié les faits par l'intermédiaire de ses avocats. Mais plusieurs personnes ont pu corroborer le récit d'Amy Dorris, y compris le thérapeute qui l'a suivie pendant plusieurs années.

Aujourd'hui âgée de 48 ans, l'ancienne modèle affirme ne pas avoir voulu porter ces accusations publiquement en 2016, lorsque Donald Trump était accusé de faits similaires, par crainte pour sa famille.