"Citoyens d'Israël, je suis ému de vous informer que ce soir, nous parviendrons à un autre accord de paix avec un autre pays arabe, Bahreïn. Cet accord s'ajoute à la paix historique avec les Emirats arabes unis", a déclaré, de son côté, M. Netanyahu dans un communiqué en hébreu.

Dans un communiqué commun entre les Etats-Unis, Israël et Bahreïn, les dirigeants des trois pays annoncent l'établissement de relations diplomatiques entre Israël et le Royaume de Bahreïn. Selon cette déclaration qu'a postée Donald Trump sur Twitter, lui-même, le roi Hamad bin Isa bin Salman al-Khalifa de Bahreïn et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se sont rencontrés vendredi. "C'est une percée historique pour promouvoir la paix au Moyen-Orient", y soulignent les trois pays.

Le déclaration souligne l'engagement des parties en faveur d'une "résolution juste, globale et durable du conflit israélo-palestinien afin de permettre au peuple palestinien de réaliser pleinement son potentiel".

Durant la journée, des médias israéliens et américains avaient déjà annoncé que le Bahreïn et Israël allaient annoncer la normalisation de leurs relations.

La normalisation des relations entre Israël et les alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient, y compris les riches monarchies du Golfe, est un objectif clé de la stratégie régionale de M. Trump pour contenir l'Iran, ennemi intime de Washington et de l'Etat hébreu.

Bahreïn et Israël partagent la même hostilité à l'égard de Téhéran, que Manama accuse d'instrumentaliser la communauté chiite de Bahreïn contre la dynastie sunnite au pouvoir.

Lors d'une visite du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à Manama fin août, le roi de Bahreïn avait réaffirmé que son pays soutenait la création d'un Etat palestinien, semblant rejeter implicitement l'appel de Washington à établir rapidement des relations avec Israël.

Le communiqué commun diffusé par la Maison Blanche précise que Bahreïn se joindra à une cérémonie de signature prévue mardi à la Maison Blanche en présence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour la normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis.