Cette fois, il a tout simplement encouragé les habitants de cet Etat à se rendre coupable d'un acte totalement illégal. Il les a invité à aller voter deux fois, intentionnellement.

"Envoyez un vote par la poste, puis allez voter en personne. Si le système est si bon qu'ils le disent, vous ne pourrez pas aller voter en personne. En tout cas, c'est ce qu'il devrait se passer" , a déclaré le président.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump fait part de son point de vue par rapport au vote à distance. Il a d'ailleurs été accusé de vouloir détruire la poste américaine. 

 En réalité, le président craint tout simplement que ces votes par courrier ne bénéficient à son rival, Joe Biden. Il est donc prêt à tout pour décrédibiliser cette façon de faire, en n'hésitant pas à inventer de fausses histoires de fraudes .

William Barr, le ministre américain de la Justice, a pour sa part refusé de commenter les récentes déclarations de Donald Trump.

Patrick Gannon, le porte-parole du North Carolina State Board of Elections, a tenu à rassurer les votants. Au New York Times, il explique que l'Etat de Caroline du Nord a tout mis en oeuvre pour éviter les doubles votes. Seul le premier comptera. " Si l'électeur vote par correspondance puis se rend aux urnes le jour du scrutin, une alerte sera mise en place et il ne pourra pas voter. De même, si une personne vote sur place puis nous envoie un vote par la poste, ce dernier ne sera pas comptabilisé" , a-t-il expliqué.

L'homme a également rappelé que le double vote intentionnel était "un délit pénal".