Le président américain Donald Trump a été nommé au prix Nobel de la paix 2021 grâce à son investissement dans les négociations entre Israël et les Émirats arabes unis. 

C'est Christian Tybring-Gjedde, membre du Parlement norvégien et président de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, qui a soumis cette nomination, rapporte Fox News. "Pour son mérite, je pense qu'il a fait plus d'efforts pour créer la paix entre les nations que la plupart des autres candidats au prix Nobel de la paix", a déclaré Tybring-Gjedde.

Dans sa lettre au Comité Nobel, le parlementaire a écrit que l'administration Trump a joué un rôle clé dans le rétablissement d’une communication pacifique entre les deux nations. "Comme on s'attend à ce que d'autres pays du Moyen-Orient suivent les traces des Émirats arabes unis, cet accord pourrait changer la donne et transformer le Moyen-Orient en une région de coopération et de prospérité”.

Il a également cité le "rôle clé du président, qui a facilité les discussion entre les belligérants et créé une nouvelle dynamique dans d'autres conflits, comme celui du Cachemire entre l'Inde et le Pakistan, et le conflit entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.”

Historiquement, seulement quatre présidents américains ont remporté le prix Nobel de la paix. Le lauréat est déterminé par le Comité Nobel composé de cinq personnes, qui est nommé par le Parlement norvégien.

Comme Trump, Tybring-Gjedde est farouchement opposé à l'immigration et a récemment fait scandale dans son pays en comparant le hijab aux tenues portées par les nazis et le Ku Klux Klan.

En 2006, il avait nommé la femme politique Ayaan Hirsi Ali, connue pour ses positions hostiles à l'Islam, pour le prix Nobel de la paix. 

Tybring-Gjedde avait également déjà nommé Trump pour le prix en 2018 après la tenue du sommet de Singapour où il avait rencontré Kim Jong Un. Le Premier ministre japonais Shinzō Abe avait fait de même, mais Trump n'avait pas remporté le prix.

Le Norvégien, qui est membre du Parti du progrès, un parti populiste à tendance conservatrice, a déclaré à Fox News qu'il ne nommait pas Trump pour gagner les faveurs du président. “Je ne suis pas un grand partisan de Trump", a-t-il insisté. “Les personnes qui ont reçu le prix Nobel de la paix ces dernières années ont fait beaucoup moins que Donald Trump. Par exemple, Barack Obama n'a rien fait.”