"Jusqu'à présent 53 personnes sont mortes et trois autres ont été gravement blessées", a indiqué dans un communiqué le Parquet général de la République.

Un premier bilan faisait état de 49 morts, 40 blessés dont trois gravement, et 18 personnes plus légèrement touchées dans cet accident près de Tuxtla Gutierrez capitale de l'Etat du Chiapas (sud) frontalier du Guatemala.

Les migrants étaient entassés dans la remorque d'un camion, d'après les premières explications à la presse de la Protection civile. Le camion en excès de vitesse se serait renversé après avoir percuté un mur.

Le camion transportait "plus de 100 personnes de diverses nationalités", a indiqué dans un communiqué la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) à Mexico.

"D'après les témoignages des survivants, la plupart d'entre eux sont originaires du Guatemala", a déclaré le directeur régional de la Protection civile, Luis Manuel Garcia.

L'Institut national de migration (INM) a fait savoir dans un communiqué que des "cartes de visiteurs pour raisons humanitaires" seraient proposées aux survivants, en plus d'une aide humanitaire (nourriture, logement).

L'INM va coordonner avec les autorités locales et fédérales les efforts "pour apporter de l'aide consulaire, identifier les corps, couvrir les frais funéraires".

Juste après l'accident, des secours ont sorti du camion accidenté les corps qu'ils ont recouverts d'un drap blanc ou d'une simple couverture à même le sol, d'après des images obtenues par l'AFPTV.

La Croix-Rouge, les pompiers et des ambulances se sont massivement déployés sur place. Les blessés ont été transportés vers les hôpitaux privés et publics de la région.

L'accident a eu lieu dans l'Etat du Chiapas, porte d'entrée des migrants en provenance d'Amérique centrale (Honduras et Salvador principalement) dans l'espoir de rejoindre les Etats-Unis.