Mohamed Merah, le jeune homme qui a abattu sept personnes dont trois enfants juifs dans le sud-ouest de la France, avait filmé tout ou partie de ses tueries et préparé la diffusion des images sur internet, a-t-on confirmé dimanche de source policière.



PARIS
Mohamed Merah, 23 ans, qui a froidement tué à Toulouse et Montauban trois enfants et un enseignant juifs dans une école ainsi que trois militaires, en se réclamant d'Al-Qaïda, avait aussi prévu d'accompagner les images d'une revendication, a-t-on précisé de même source.

Le procureur de Paris François Molins avait indiqué dès jeudi que le jeune homme avait filmé chacune de ses tueries des 11, 15 et 19 mars à l'aide d'une mini-caméra "dont il s'était sanglé" et sur lesquelles les enquêteurs avaient pu voir des scènes "extrêmement explicites".


Dans ces films, "on le voit au cours de son rendez-vous avec le vendeur de moto s'enquérir de sa qualité de militaire et puis l'abattre de deux balles tout en lui disant +tu tues mes frères, je te tue+", avait raconté le procureur.

"On le voit aussi abattre les militaires à Montauban dans une scène extrêmement violente et s'enfuir au volant de son scooter aux cris de +Allah Akbar+. Et on le voit enfin commettre sa tuerie sur les lieux de l'école juive lundi matin", avait-il ajouté.

© La Dernière Heure 2012